par La rédaction

Le Volkswagen Amarok en détails

"Les Inuits ou Esquimaux, qui vivent au nord du Canada et au Groenland, considèrent le loup comme le roi des étendues sauvages, un animal impressionnant de par sa force, sa robustesse, son endurance et sa supériorité", détaille concrètement tous les détails sur cet Amarok.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

"Les Inuits ou Esquimaux, qui vivent au nord du Canada et au Groenland, considèrent le loup comme le roi des étendues sauvages, un animal impressionnant de par sa force, sa robustesse, son endurance et sa supériorité", détaille concrètement Volkswagen. Oui, et ? Tout simplement parce qu'il s'agit du lien avec le nom Amarok soit loup en Inuit. Le constructeur allemand plante le décor en dévoilant son premier véritable pick-up, exception faite du partenariat passé avec Toyota via le rebadging du HiLux. Le pick-up débute sa carrière au salon de Los Angeles en version double cabine alors qu'il n'y sera pourtant pas commercialisé contrairement aux marchés d'Amérique latine, l'Afrique du Sud puis l'Europe. L'Amérique latine il y débutera aussi ses premiers tours de roues en participant au Dakar 2010. VW communique finalement tous les détails sur cet Amarok.

La carrosserie et les traits de l'Amarok reprennent clairement l'ADN de la marque. On note ainsi pêle-mêle l’accentuation des lignes horizontales, l’intégration des phares horizontaux et de la grille de calandre en une seule unité, des flancs taillés et un capot bombé ou encore de larges passages de roues. Bref un vrai pick-up massif au look 100 % VW.

Au rayon motorisations, il sera proposé avec le 2.0 TDI de 163 ch et disposant d’une suralimentation régulée à deux niveaux via le bi-turbo, pour un couple de 400 Nm à partir de 1 500 tr/min. L’autre motorisation, le quatre cylindres TDI de 122 ch, sera commercialisée à la mi-2010. Elle est équipée d’un turbocompresseur à géométrie variable et développe un couple maximal de 340 Nm dès 2 000 tr/min. Ces deux moteurs sont couplés à une transmission manuelle à 6 rapports. Le second moteur affiche 7,6 l/100 km soit 199 g/km de CO2 contre 7,8 l/100 km soit 206 g/km de CO2 pour le bloc de 163 ch.

En fonction des marchés, trois systèmes de transmission sont et seront disponibles : transmission intégrale permanente, transmission intégrale déconnectable et propulsion (version de base). La benne du pick-up a un volume de 2,52 m² sous bâche lequele revendique une charge utile de 1,15 T et peut tracter un attelage de 2,8 T.

Trois niveaux de finition seront proposés au catalogue. La version d'entrée de gamme ne brille pas par sa richesse avec boucliers plastique, vitres et rétros à commande manuelle ou jantes tôle de 16 pouces. Les niveaux supérieurs Trendline et Highline offrent davantage. Le lancement en Amérique du Sud est prévu au printemps 2010, puis en Europe au second semestre 2010. On devrait alors connaître les tarifs pratiqués de ce concurrent aux Japonais dans le segment des 1 T.

A lire également. Quelques informations sur le VW Amarok, Le Dakar roulera en Amarok et Le Robust s'appellera finalement Amarok.

A voir également. Galerie VW Amarok.

244932244936244939244942244945244948

Source : Volkswagen.

Pour résumer

"Les Inuits ou Esquimaux, qui vivent au nord du Canada et au Groenland, considèrent le loup comme le roi des étendues sauvages, un animal impressionnant de par sa force, sa robustesse, son endurance et sa supériorité", détaille concrètement tous les détails sur cet Amarok.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.