par Elisabeth Studer

Voitures reconditionnées : Emil Frey va ouvrir 4 nouvelles usines

Emil Frey, le premier groupe de concessionnaires automobiles de l'Hexagone et propriétaire du site Autosphere, va ouvrir quatre nouvelles usines en France pour reconditionner des voitures d'occasion, a annoncé le groupe mercredi.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Emil Frey veut industrialiser le reconditionnement de véhicules d'occasion

Dans le cadre d'investissement à 50/50 avec la plateforme BCAuto Enchères, Emil Frey compte accélérer le reconditionnement de véhicules d'occasion récents en l'industrialisant.

Il prévoit la création sur trois ans de 1.200 emplois de mécaniciens, magasiniers, carrossiers et autres techniciens.

Sur un marché de l'occasion en pleine explosion mais encore dominé par les ventes entre particuliers, l'expansion de l'offre de véhicules reconditionnés vient concurrencer les sites de petites annonces mais aussi les garagistes traditionnels."On fait face à une demande croissante de qualité sur ces véhicules", a souligné Hervé Miralles, président d'Emil Frey France, lors d'une conférence de presse.

Phase de déploiement

Un premier centre a ouvert en 2020 près de Poitiers (Vienne). La deuxième brique de cette stratégie d'expansion nationale est en cours de construction à Lens (Pas-de- Calais) et doit être lancée au printemps 2022 pour un investissement de 18 millions d'euros.

Avec 360 emplois à la clé, ce centre devrait traiter 45.000 véhicules par an.

Trois autres centres doivent suivre d'ici 2024 pour couvrir le territoire: un entre Paris et Metz, un autre dans le Sud-Est, et un dernier dans la région lyonnaise.

Véhicules revendus sur Autosphere et BCAuto

Rachetés à des loueurs ou des particuliers, les véhicules sont revendus sur le site d'occasions en ligne d'Emil Frey, Autosphere, ou chez des professionnels via son partenaire BCAuto.

Les usines peuvent aussi rénover des véhicules pour des tiers, comme des constructeurs ou la plateforme en ligne CarNext.

Recherche d'économie sur frais de remise en état

L'entreprise cherche parallèlement  à faire des économies sur ces frais de remise en état. A son arrivée dans une usine, chaque véhicule est testé, débosselé, réparé si besoin, puis nettoyé et mis en ligne, sur une chaîne qui ressemble à celle de son assemblage originel.

Après calculs élaborés par  la société, l'étape de reconditionnement dure 15 jours au maximum, entre l'enlèvement du véhicule et sa livraison.

Emil Frey compte ainsi économiser 100 euros par véhicule reconditionné et doubler son volume annuel, avec à terme 150.000 véhicules rénovés par an.Un concurrent d'Emil Frey, le plateforme de distribution de véhicules Aramis Auto, exploite également deux sites de reconditionnement d'automobiles, dans la Drôme et à Madrid (Espagne).

Sources : AFP, Emil Frey

Pour résumer

Emil Frey, le premier groupe de concessionnaires automobiles de l'Hexagone et propriétaire du site Autosphere, va ouvrir quatre nouvelles usines en France pour reconditionner des voitures d'occasion, a annoncé le groupe mercredi.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.