par La rédaction

Voitures plus vertes : Washington verse des milliards à Ford, Nissan et Tesla

Dans sa démarche de soutien envers les constructeurs afin de les aider dans la production de véhicules plus respectueux de l'environnement et plus économes en carburant, l'administration américaine vient de débloquer des milliards de dollars sous forme de prêts. Tesla sont les premiers récipiendaires de ce plan de financement. Le constructeur US reçoit la somme la plus importante sur l'enveloppe globale de quelques huit milliards de dollars.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Dans sa démarche de soutien envers les constructeurs afin de les aider dans la production de véhicules plus respectueux de l'environnement et plus économes en carburant, l'administration américaine vient de débloquer des milliards de dollars sous forme de prêts. Ford, Nissan et Tesla sont les premiers récipiendaires de ce plan de financement. Le constructeur US reçoit la somme la plus importante sur l'enveloppe globale de quelques huit milliards de dollars.

Le Département de l'énergie américain soutiendra donc à hauteur de  huit milliards de dollars ces trois constructeurs. Objectif fixé par l'administration de Washington ? Accélérer le développement de véhicules peu ou pas polluants.

Le constructeur US Ford reçoit ainsi 5,9 milliards de dollars. Plusieurs axes d'investissements sont d'ores et déjà prévus par l'équipe d'Alan Mulally alors que ce prêt s'inscrit dans un plan plus large doté de 14 milliards de dollars sur les sept prochaines années. Ainsi le producteur de Dearborn va notamment utiliser environ 550 millions de dollars dans la rénovation, la modernisation et l'adaptation de son complexe industriel de Wayne afin de produire notamment la prochaine génération de Focus EV. Autres chantiers : poursuite du développement des technologies hybrides ou des travaux sur l'injection directe.

Nissan obtient pour sa part 1,65 milliard de dollars avec, notamment, l'option de moderniser et adapter pour partie l'usine de Smyrna dans le Tennessee (production de véhicules zéro émission et batteries lithium-ion). Nissan ambitionne ainsi de proposer au début de l'année prochaine son modèle électrique au Japon et aux USA (Cube EV). A moyen terme, le fabricant japonais table sur un volume annuel de production de 150 000 modèles et la production de 200 000 batteries.

Enfin, malgré la moindre importance de la somme, c'est le petit constructeur Tesla qui tire son épingle du jeu financier, décroche la bagatelle de 465 millions de dollars et change de registre passant alors du stade de petit constructeur à celui de constructeur d'avenir. Volonté de la firme californienne ? Accélérer le développement et la production de sa berline S avec deux choix : ou la reprise d'un complexe industriel existant et son adaptation à la production ou la construction d'un nouveau site. Actuellement sous la protection du chapitre 11, General Motors et Chrysler ne bénéficient d'aucune subvention...

Pour résumer

Dans sa démarche de soutien envers les constructeurs afin de les aider dans la production de véhicules plus respectueux de l'environnement et plus économes en carburant, l'administration américaine vient de débloquer des milliards de dollars sous forme de prêts. Tesla sont les premiers récipiendaires de ce plan de financement. Le constructeur US reçoit la somme la plus importante sur l'enveloppe globale de quelques huit milliards de dollars.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.