par David Christian Koskas

Et voici le nouveau Peugeot 2008

Après la présentation de la dernier salon de Genève, on savait l’arrivée prochaine du SUV qui en dérive, le 2008. C’est chose faite, le constructeur au Lion vient de le dévoiler et nous l’avons découvert dans le plus grand secret, en exclusivité pour vous. 

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Après la présentation de la Peugeot 208 lors du dernier salon de Genève, on savait l’arrivée prochaine du SUV qui en dérive, le 2008. C’est chose faite, le constructeur au Lion vient de le dévoiler et nous l’avons découvert dans le plus grand secret, en exclusivité pour vous. 

On vous laisse prendre connaissance de nos images inédites.

Peugeot et son 2008, c’est d’abord un look. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la marque originaire de Sochaux affiche un style décomplexé, comme pour son grand frère le 3008. Son dessin apparaît comme un mélange de modernité et de technologie, sans oublier les signatures du design maison.

Le nouveau venu donne un coup de vieux immédiat au modèle actuel, c’est indéniable. La signature à l’avant comme à l’arrière évolue pour souligner encore un peu plus l’agressivité du regard des feux full leds. Des lignes tendues constituent le profil, qui élargit visuellement beaucoup la voiture.

Les jantes de diamètre généreux remplissent aisément les ailes. L’arrière marque la filiation avec le SUV star notamment, comme en témoigne le bandeau noir reliant les feux.

A bord, on retrouve une présentation rappelant logiquement la 208. Un cocon très moderne, voire futuriste, dans une atmosphère haut de gamme pour le segment. Le i-Cockpit 3D avec un affichage à effet de profondeur impressionne à lui seul. Suivant les configurations, l’habitacle peut se personnaliser avec des teintes et des matériaux plus ou moins chaleureux suivant les envies de chaque propriétaire.

Ses 4,30 m de longueur couplé à un empattement de 2,60 m permettent une habitabilité parmi les meilleures de la catégorie. En outre le coffre en profite également avec une capacité de 434 litres. Il est intéressant de noter que sa capacité ne bouge pas d’un iota en version électrique, les batteries étant implantées de manière à ce que cela n’influe pas sur son volume.

Sans vouloir singer une expression publicitaire utilisé par un constructeur concurrent, le 2008 a tous les équipements de voitures du segment supérieur. Certains ne sont d’ailleurs même pas disponibles ou aussi évolués sur un 3008. Régulateur adaptatif, lecture des panneaux étendue, freinage automatique de dernière génération fonctionnant jusqu’à 140 km/h, recharge par induction, prises USB-c, n’en jetez plus !

En termes de motorisations, une propulsion électrique de 100 kW soit l’équivalent de 136 chevaux sera disponible. La batterie de 50 kWh autorisera une autonomie théorique de 310 kilomètres selon le mode de calcul imposé par la norme WLTP. 70% de sa capacité sera garanti 160 000 km ou 8 ans, suivant la première des deux échéances atteintes. Un mode B assurera des décélérations optimisées pour une meilleure recharge en roulant.

Pour le reste on retrouvera 5 motorisations conventionnelles. Tout d’abord trois essence Pure Tech 3 cylindres respectivement de 100, 130 et 155 chevaux. A l’exception du premier cité, ils pourront être accouplés à des boites EAT8. Deux 4 cylindres turbo Diesel apparaitront également au catalogue de 100 et 130 chevaux, le second pouvant aussi être associé à la transmission automatique. Le nouveau 2008 sera assemblé à Vigo en Espagne et commercialisé à la fin de l’année.

Illustrations : Peugeot & Leblogauto.com

Pour résumer

Après la présentation de la dernier salon de Genève, on savait l’arrivée prochaine du SUV qui en dérive, le 2008. C’est chose faite, le constructeur au Lion vient de le dévoiler et nous l’avons découvert dans le plus grand secret, en exclusivité pour vous. 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.