par La rédaction

Vente de Volvo : Ford ouvre la porte

Après le dossier Opel et l'actuel feuilleton Saab, un autre chapitre industrialo-automobile occupe l'univers des quatre roues depuis maintes semaines maintenant. Il s'agit évidemment de la vente de après un accord initial, Ford n'aurait pas encore fermé la porte à d'autres repreneurs avance le quotidien suédois Dagens Industri...

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Après le dossier Opel et l'actuel feuilleton Saab, un autre chapitre industrialo-automobile occupe l'univers des quatre roues depuis maintes semaines maintenant. Il s'agit évidemment de la vente de Volvo par son toujours propriétaire américain Ford. Si le Chinois Geely semble résolument le mieux placé pour réussir à acheter le constructeur suédois après un accord initial, Ford n'aurait pas encore fermé la porte à d'autres repreneurs avance le quotidien suédois Dagens Industri...

... En effet si un temps donné Geely annonçait avoir décroché le soutien d'organismes bancaires pour boucler et officialiser le financement du rachat de Volvo, ce point semble davantage patiner depuis le principe d'un accord trouvé entre Ford et son homologue chinois.

Certes le gouvernement chinois a donné son accord validant la transaction, donnée impérative pour avancer dans le dossier. Mais depuis la question financière serait plus que jamais au centre des débats. Le quotidien suédois Dagens Industri, citant des propos tenus par Stephen Odell (CEO de Volvo), précise : "Ford est toujours ouvert. Ceux qui disent que la porte du constructeur américain est fermée se trompent. Il est toujours possible de dialoguer avec leurs dirigeants."

Comme nous l'avions précisé en conclusion, suite au communiqué de Ford officialisant un accord de principe avec Geely, la vente complète et définitive de Volvo au constructeur chinois n'est pas encore bouclée. Toutefois force est de constater qu'on ne se bouscule pas non plus au portillon Ford/Volvo pour contrer Geely. A suivre forcément.

A lire également. Officiel : Volvo devient Chinois, Volvo by Geely : pas de réorganisation, Geely soutenu par le gouvernement chinois et Volvo/Geely : détails complémentaires.

A voir également chez Ford. Ford Focus au salon de Detroit.

Source : Automotive News et Dagens Industri.

Pour résumer

Après le dossier Opel et l'actuel feuilleton Saab, un autre chapitre industrialo-automobile occupe l'univers des quatre roues depuis maintes semaines maintenant. Il s'agit évidemment de la vente de après un accord initial, Ford n'aurait pas encore fermé la porte à d'autres repreneurs avance le quotidien suédois Dagens Industri...

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.