par La rédaction

Vente d'Opel : GM a choisi... Magna

30 mai 2009. Dans son billet, Frédéric annonce que la décision était attendue cet après-midi...). Le constructeur américain officialise finalement le deal. Entre temps ? Moult épisodes, rebondissements, pressions, déclarations, volte-face, vrais/faux repreneurs, etc, etc, etc. Le feuilleton Opel semble donc avoir rendu son verdict. Une happy end pour les salariés et le gouvernement allemand qui privilégiaient depuis le début le dossier déposé par Magna et ses partenaires. Seuls les dirigeants des hautes sphères chez GM savent (logiquement) le pourquoi de ce temps écoulé avant l'annonce du jour... Ne se trouve pas qui veut dans le Saint des Saints.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

30 mai 2009. Dans son billet, Frédéric annonce que Magna reprendra Opel, filiale allemande mise en vente par son propriétaire américain. 10 septembre 2009 (oui la décision était attendue cet après-midi...). Le constructeur américain officialise finalement le deal. Entre temps ? Moult épisodes, rebondissements, pressions, déclarations, volte-face, vrais/faux repreneurs, etc, etc, etc. Le feuilleton Opel semble donc avoir rendu son verdict. Une happy end pour les salariés et le gouvernement allemand qui privilégiaient depuis le début le dossier déposé par Magna et ses partenaires. Seuls les dirigeants des hautes sphères chez GM savent (logiquement) le pourquoi de ce temps écoulé avant l'annonce du jour... Ne se trouve pas qui veut dans le Saint des Saints.

Histoire de faire le parallèle avec le billet de Frédéric annonçant la reprise d'Opel par Magna (le 30 mai dernier donc), reprenons intégralement l'une des parties. "Aux termes de cet accord, il semble que Magna reprenne 20 % du capital, la banque Russe Sberbank 35%, tandis que GM en conserve 35% également. Les 10% restant seraient attribués aux salariés[...]...".

La décision officiellement annoncé ce jour prévoit pour sa part que GM annonce vendre 55% de ses filiales européennes Opel et Vauxhall au consortium russo-canadien Magna/Sberbank et en conserver 35%, les 10% restants étant aux mains des salariés. Voilà, amusez-vous au petit jeu des sept différences. Confirmation, GM garde un pied chez Opel/Vauxhall.

Évidemment ce nouvel accord devra être finalisé dans les prochaines semaines aussi bien auprès des syndicats (suppression d'emplois dans le cadre de la restructuration des coûts condition impérative pour la viabilité financière) que du gouvernement allemand pour l'octroi des garanties de prêt financier ou des pays ayant des salariés de l'une ou l'autre marque et qui devraient logiquement se battre pour la sauvegarde maximale d'emplois sur leurs terres. Un gouvernement allemand, Angela Merkel en tête, indubitablement satisfait du dénouement à quelques semaines des élections législatives programmées le 27 septembre.

Vraiment the end ? Pas évident au final : dans cet accord, GM avance vouloir céder sous conditions (limites au transfert des technologies vers la Russie pour permettre à Chevrolet de garantir son rang ?). Le nouvel Opel n'est donc pas encore fait tant que la signature officielle ne sera pas intervenue (elle est prévue d'ici quelques semaines). On parie qu'on en reparle bientôt ?!

A lire également. Magna reprendra Opel.

A lire également. Cliquez sur Constructeurs, puis Opel et choisissez les anciens épisodes...

Source : AFP.

Pour résumer

30 mai 2009. Dans son billet, Frédéric annonce que la décision était attendue cet après-midi...). Le constructeur américain officialise finalement le deal. Entre temps ? Moult épisodes, rebondissements, pressions, déclarations, volte-face, vrais/faux repreneurs, etc, etc, etc. Le feuilleton Opel semble donc avoir rendu son verdict. Une happy end pour les salariés et le gouvernement allemand qui privilégiaient depuis le début le dossier déposé par Magna et ses partenaires. Seuls les dirigeants des hautes sphères chez GM savent (logiquement) le pourquoi de ce temps écoulé avant l'annonce du jour... Ne se trouve pas qui veut dans le Saint des Saints.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.