par La rédaction

Une partie de l'usine Renault de Billancourt bientôt classée ?

Il faudra peut-être plusieurs générations pour savoir ce qu'il adviendra définitivement de l'île Seguin ! Au milieu de plusieurs projets et d'un début de réhabilitation, une proposition de "classement" de l'un des bâtiments des usines Renault a été présentée pour le protéger de la destruction.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Le bâtiment visé est le "57 métal" monté dans les années 80 sous le dessin de l'architecte Claude Vasconi.

Ouvert en 1984, il avait été réaménagé en 2001 à la demande de Renault qui l'a ensuite vendu à un fonds d'investissement britannique.

L'instance de classement a été annoncée hier par le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand. Cette décision a été prise en accord avec Pierre-Christophe Baguet, le député-maire de de Boulogne-Billancourt. Elle bloque toute modification architecturale durant un an.

Et aussi :

Louis Renault: L le maudit

Le secteur automobile revient sur l’Île Seguin

Pour résumer

Il faudra peut-être plusieurs générations pour savoir ce qu'il adviendra définitivement de l'île Seguin ! Au milieu de plusieurs projets et d'un début de réhabilitation, une proposition de "classement" de l'un des bâtiments des usines Renault a été présentée pour le protéger de la destruction.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.