par Pierre-Laurent Ribault

Une nouvelle version de compétition de la Nissan GT-R

Super GT depuis 2008, FIA-GT depuis l'année dernière, la Nissan GT-R n'en est pas à son baptême de la compétition, mais les deux autos précitées n'ont que peu à voir avec la voiture de production. La voiture annoncée par Nismo aujourd'hui est par contre une directe évolution de la GT-R de série, et elle sera engagée le dernier week-end de juin dans la 4ème manche du championnat japonais de Super Taikyu au Fuji Speedway.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

A vrai dire, Nismo avait déjà engagé une GT-R dans cette catégorie à l'occasion des 24 heures de Tokachi en 2008, mais il s'agissait alors d'un prototype destiné à valider les pièces de la Spec V. La voiture de 2010 est une compétition client destinée à la plus catégorie vedette ST-1 du Super Takyu où elle sera en concurrence avec les BMW Z4M et les Porsche GT3. Compétition client, mais sans client pour l'instant... Nismo a donc décidé d'engager la voiture sous sa propre bannière, en espérant que cette démonstration saura convaincre des acheteurs potentiels. L'auto portera le numéro fétiche de la marque, le 23 et l'équipage sera constitué des vétérans Masemi Kageyama et Tetsuya Tanaka ainsi que de Kazuki Hoshino, tous trois également pilotes en Super GT.

Source : Nismo

Pour résumer

Super GT depuis 2008, FIA-GT depuis l'année dernière, la Nissan GT-R n'en est pas à son baptême de la compétition, mais les deux autos précitées n'ont que peu à voir avec la voiture de production. La voiture annoncée par Nismo aujourd'hui est par contre une directe évolution de la GT-R de série, et elle sera engagée le dernier week-end de juin dans la 4ème manche du championnat japonais de Super Taikyu au Fuji Speedway.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.