par Pierre-Laurent Ribault

Une nouvelle Lexus LF-A pour les 24 heures du Nürburgring 2010

La Lexus LF-A a fait sa première apparition publique il y a deux ans, avant même que sa version de série soit finalisée, sur le toboggan du Nürburgring à l'occasion de l'épreuve des 24 heures. Elle a été engagée l'année dernière à nouveau, cette fois avec deux exemplaires et des pilotes plus affûtés aux côtés d'Akio "Morizo" Toyoda et quelques autres gentlemen drivers, sans plus de succès. Pour 2010, Lexus franchit un cap et place ses ambitions définitivement à la hausse : avec deux nouvelles voitures et des équipages composés de purs pilotes de course, le constructeur japonais a la victoire au général dans le viseur.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Si Lexus ne fournit pour l'instant aucune donnée technique sur la voiture, on peut deviner à la vue des photos que la nouvelle mouture de la LF-A est bien plus proche que la voiture de l'année dernière de la LF-A de série et ferait pour tout dire une GT1 FIA très convenable. Sont-ce les 24 heures du Nürburgring le prélude à un engagement plus large de Toyota, avec d'autres 24 heures, celles du Mans, au programme ? La rumeur s'en fait insistante au Japon depuis le retrait de la F1 de Toyota, mais le constructeur n'a encore fait aucune déclaration dans ce sens.

En attendant ces éventuels développements, on verra deux exemplaires de la LF-A cuvée 2010 en mai dans l'Eifel au mains des pilotes suivants : Takuyuki Kinoshita, Akira IIda, les champions de Super GT 2009 André Lotterer et Juichi Wakisaka, le jeune Kazuya Oshima, lui aussi pilote Lexus en Super GT, et les spécialistes de l'épreuve Armin Hahne et Jochen Krumbach. Place aux choses sérieuses.

Source : Toyota Motorsport

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

La Lexus LF-A a fait sa première apparition publique il y a deux ans, avant même que sa version de série soit finalisée, sur le toboggan du Nürburgring à l'occasion de l'épreuve des 24 heures. Elle a été engagée l'année dernière à nouveau, cette fois avec deux exemplaires et des pilotes plus affûtés aux côtés d'Akio "Morizo" Toyoda et quelques autres gentlemen drivers, sans plus de succès. Pour 2010, Lexus franchit un cap et place ses ambitions définitivement à la hausse : avec deux nouvelles voitures et des équipages composés de purs pilotes de course, le constructeur japonais a la victoire au général dans le viseur.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.