par La rédaction

Une boite auto à 8 rapports pour le VW Amarok

Sur le très confidentiel marché français du pick-up, Volkswagen entend se démarquer de la concurrence et offrir du neuf à l'Amarok. Aussi, en sus des carrosseries double et simple cabine, le modèle allemand hérite désormais d'une boite auto à huit rapports.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Sur le très confidentiel marché français du pick-up, Volkswagen entend se démarquer de la concurrence et offrir du neuf à l'Amarok. Aussi, en sus des carrosseries double et simple cabine, le modèle allemand hérite désormais d'une boite auto à huit rapports.

Concrètement donc, le pick-up Amarok adopte une boîte auto à huit rapports (pas une transmission à double embrayage) dont le premier rapport est destiné au tout-terrain et la traction quand le huitième se pose comme une vitesse surmultipliée offrant réduction du régime moteur et appétit énergivore moindre."L’implantation de la transmission automatique a également permis d’accroître de 12 % la capacité de remorquage (3,2 tonnes)", précise VW.

Couplée au 2.0 Biturbo TDI délivrant 180 ch et 450 Nm, cette version revendique 7,6 l/100 km à 199 g/km de CO2 (pour 179 km/h en v-max et une reprise du 80 km/h à 120 km/h en 8,5 s) contre 7,7 l/100 km et 203 g/km de CO2 en boîte manuelle 6. Les deux sont donc synonymes de malus de 2 300 €. Disponible au catalogue dans les finitions classiques, cet Amarok s'affiche au ticket d'entrée de 28 620 € HT.

A lire également. Le Volkswagen Amarok produit en Allemagne et Genève 2012 live : VW Amarok Canyon.

Source et images : VW.

Pour résumer

Sur le très confidentiel marché français du pick-up, Volkswagen entend se démarquer de la concurrence et offrir du neuf à l'Amarok. Aussi, en sus des carrosseries double et simple cabine, le modèle allemand hérite désormais d'une boite auto à huit rapports.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.