par Joest Jonathan Ouaknine

Un Roewe W5 pour les douanes chinoises

Le Roewe W5 est un Ssangyong Kyron à peine rebadgé. Une de ces bizarreries du bout du monde que Le Blog Auto adore. Il a été conçu lorsque SAIC était propriétaire du constructeur coréen. Le divorce entre les deux parties ont pas mal retardé son développement. Du coup, il ne sort qu'en 2011, avec beaucoup d'années de retard.Entre temps, d'autres SUV sont sortis, Roewe a évolué et le W5 d'être démodé dés son arrivée en concessions. D'où des ventes ridicules (8 191 unités depuis le début de l'année.) La recette est universelle : lorsqu'un constructeur a un véhicule qui part mal en concessions, il se tourne vers les flottes.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Le Roewe W5 est un Ssangyong Kyron à peine rebadgé. Une de ces bizarreries du bout du monde que Le Blog Auto adore. Il a été conçu lorsque SAIC était propriétaire du constructeur coréen. Le divorce entre les deux parties ont pas mal retardé son développement. Du coup, il ne sort qu'en 2011, avec beaucoup d'années de retard.Entre temps, d'autres SUV sont sortis, Roewe a évolué et le W5 d'être démodé dés son arrivée en concessions. D'où des ventes ridicules (8 191 unités depuis le début de l'année.) La recette est universelle : lorsqu'un constructeur a un véhicule qui part mal en concessions, il se tourne vers les flottes.

Roewe se vante que le W5 fait un carton auprès des administrations : +109% en 2011 et +115% en 2012 ! Un score qui s'explique par l'ordre donné aux administrations de privilégier le "made in China". SAIC étant nationalisé, le Roewe W5 se retrouve parmi les têtes de liste. Et donc, la dernière livraison en date concerne un appel d'offres de 150 voitures pour les douanes.

Roewe y voit une reconnaissance de la solidité et des capacités de franchisseur (!) du W5. En pratique, qui dit grosses ventes aux administrations, dit souvent destockage d'invendus. Un constructeur ne va pas produire éternellement un véhicule, si c'est pour devoir ensuite le vendre quasiment à perte. Donc, ça sent le sapin pour le "Land Roewe". D'autant plus que MG prépare son propre SUV. Le W5 n'aura décidément connu pas une vie facile...

Source :

Roewe

A lire également :

Le hors-sujet du samedi soir : Roewe W5 et tigres volants

Salon de Shanghai: Roewe W5

Salon de Shanghai 2011 Live: Roewe

Pour résumer

Le Roewe W5 est un Ssangyong Kyron à peine rebadgé. Une de ces bizarreries du bout du monde que Le Blog Auto adore. Il a été conçu lorsque SAIC était propriétaire du constructeur coréen. Le divorce entre les deux parties ont pas mal retardé son développement. Du coup, il ne sort qu'en 2011, avec beaucoup d'années de retard.Entre temps, d'autres SUV sont sortis, Roewe a évolué et le W5 d'être démodé dés son arrivée en concessions. D'où des ventes ridicules (8 191 unités depuis le début de l'année.) La recette est universelle : lorsqu'un constructeur a un véhicule qui part mal en concessions, il se tourne vers les flottes.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.