par La rédaction

Un rappel de 1,4 million d'unités chez Ford

Quant ça ne veut pas, non ça ne veut pas. Ce sont plusieurs rappels conséquents qui viennent de toucher les marques américaines ces dernières semaines. Si le groupe General Motors a été le plus impacté, son homologue de Dearborn n'est pas en reste, l'addition se révélant cependant moins salée.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

On ne risque pas de se tourner les pouces les prochaines semaines dans les ateliers Ford. Le constructeur confirme en effet un rappel portant sur plus d'un million d'exemplaires, 1,4 million d'unités.

La très large part de ce rappel concerne des SUV Escape et Mercury Mariner mais également Mazda Rribute (environ 915 000 exemplaires), des autos assemblées entre 2008 et 2011. En cause ? Un problème dans le capteur de couple de la direction assistée. Cinq accidents et six blessés légers seraient directement liés à ce souci.

A ce rappel, il convient d'ajouter celui de quelques 195 000 Explorer assemblés entre 2011 et 2013. Ici, un problème touchant la direction assistée. Enfin des Taurus, produites entre 2010 et 2014 à hauteur de 196 000 unités environ, sont touchées par des problèmes de corrosion pouvant dans le pire des cas entraîneur un sinistre tandis que quelques 83 000 Taurus ou Mercury Milan (2006-2011) hériteront de nouveaux tapis de sol, ces derniers ne devant plus bloquer la pédale d'accélérateur.

Source : Ford et Automotive News.

Crédit illustration : Ford.

Pour résumer

Quant ça ne veut pas, non ça ne veut pas. Ce sont plusieurs rappels conséquents qui viennent de toucher les marques américaines ces dernières semaines. Si le groupe General Motors a été le plus impacté, son homologue de Dearborn n'est pas en reste, l'addition se révélant cependant moins salée.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.