par La rédaction

Un milliardaire canadien rachèterait l'écurie de F1 Sauber

Propriétaire d'une incroyable collection de Ferrari où se trouvent entre autres une 250 GTO ou une 330 P4, récemment rejointes par une 275 GTB4 Spider NART acquise pour la modique somme de 27,5 millions de dollars américains, l'entrepreneur canadien Lawrence Stroll préparerait un nouveau coup d'éclat dans le monde de l'automobile.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Ayant fait fortune en commercialisant de grandes marques de prêt-à-porter dans le monde entier, Lawrence Stroll a vu sa fortune exploser grâce à son investissement dans le maroquinier Michael Kors. Sa fortune estimée par Forbes à 2,3 milliards de dollars est partiellement investie dans le monde automobile, puisqu'il détient une concession Ferrari au Québec, ainsi que le circuit Mont-Tremblant. De quoi maintenir en état ses plus de vingt Ferrari...

Cela étant, il se murmure aujourd'hui que Lawrence Stroll devrait profiter de la vente de ses dernières actions Michael Kors afin d'acquérir l'écurie de Formule 1 Sauber en proie à des difficultés financières depuis 2013 et qui a vu ses potentiels investisseurs russes s'évaporer. Au point que Ferrari menaça de ne plus livrer de moteurs faute d'être payé... Aucun montant n'est encore évoqué concernant le rachat de Sauber par Lawrence Stroll, mais le site Motorsport.com qui publie cette information croit savoir qu'un accord serait très proche d'être conclu.

Enième péché d'orgueil d'un milliardaire en mal d'affaires ou véritable projet économique à long terme? A ce stade, il est bien difficile d'en juger, ni même de déterminer si les liens qui unissent Stroll à Ferrari ont facilité ou faciliteront d'une quelconque manière l'avenir de l'écurie. Soulignons en effet que Lance Stroll, le fils de Lawrence Stroll, fait partie de l'académie Ferrari pour les pilotes prometteurs. Il ne reste plus qu'à attendre un communiqué confirmant la rumeur.

Source: Motorsport.com

Crédit illustration : Sauber F1 team

Pour résumer

Propriétaire d'une incroyable collection de Ferrari où se trouvent entre autres une 250 GTO ou une 330 P4, récemment rejointes par une 275 GTB4 Spider NART acquise pour la modique somme de 27,5 millions de dollars américains, l'entrepreneur canadien Lawrence Stroll préparerait un nouveau coup d'éclat dans le monde de l'automobile.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.