par La rédaction

Trump : une victoire symbolique sur Volkswagen

L'administration Trump a réussi à imposer à Iran.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

L'administration Trump a réussi à imposer à Volkswagen un retrait quasi total en Iran.

Frappé il y a quelques heures par un nouvel attentat, l'Iran reste tragiquement en pleine actualité. Alors que les Etats-Unis sont parvenus à imposer une nouvelle forme de blocus aux pays, les constructeurs automobiles, pour l'essentiel européens, qui y avaient fondé ces dernières années de nouveaux espoirs de développement en sont pour leurs frais. Outre les groupes français, le groupe Volkswagen est également touché.

Une décision intervenue cette semaine

Ainsi l'administration Trump, par l'intermédiaire de son ambassadeur en Allemagne, Richard Grenell, est-elle parvenue à contraindre Volkswagen à se retirer du pays. La décision aurait été actée mardi dernier. Le groupe allemand ne pourra continuer à y opérer que sous le prétexte d'opérations d'ordre humanitaire. Ce qui est toujours mieux que rien. La marque Volkswagen aura ainsi le loisir de proposer des véhicules dédiés (on pense à des pick-up mais aussi à toute la gamme de sa partie poids-lourd).

Pour cette administration il s'agit bien entendu d'une victoire, d'une victoire toutefois symbolique.

Au mois de juin dernier, le groupe PSA avait pour sa part entamé son retrait. Du côté de Daimler, la décision de stopper toute initiative, même limitée, avait été prise au début du mois d'août dernier.

Source : Bloomberg

Photo : Volkswagen

Pour résumer

L'administration Trump a réussi à imposer à Iran.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.