par Frederic Papkoff

Toyota ne veut pas licencier

Dans la crise du march amricain, et malgr la russite de quelques modles comme la Corolla ou la Camry, Toyota n'est pas pargn et possde aussi ses "boulets", et donc des usines qui tournent bien en de de leurs capacits. Toutefois, la diffrence de ses concurrents amricains qui licencient tour de bras, Toyota se refuse pour l'instant rduire ses effectifs...

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Dans la crise du march amricain, et malgr la russite de quelques modles comme la Corolla ou la Camry, Toyota n'est pas pargn et possde aussi ses "boulets", et donc des usines qui tournent bien en de de leurs capacits. Toutefois, la diffrence de ses concurrents amricains qui licencient tour de bras, Toyota se refuse pour l'instant rduire ses effectifs...

En effet, sur les usines assemblant SUV et pick-ups ce sont environs 4500 salaris qui seraient en situation de chmage technique. Toyota a choisi une autre voie en proposant ses salaris des formations sur des domaines tels que la scurit, l'histoire de Toyota ou encore des formations pour amliorer leur efficacit au travail. Certains effectuent des travaux communautaires, d'autres de l'entretien et du jardinage, et d'autres sont envoys en mission dans d'autres usines qui pour leur part manquent de main d'oeuvre.

L'inconvnient est naturellement le cot de cette opration, estim 50 millions de dollars. Un cot que Toyota peut toutefois se permettre plus facilement que ses concurrents, vu ses rsultats financiers (et malgr leur forte baisse) et son trsor de guerre (estim 250 milliards de dollars). Autre inconvnient, les salaris des autres usines rclament eux aussi ces formations. Ils estiment en effet qu'ils seront dsavantags dans l'avenir en termes de comptitivit entre les diffrentes usines du groupe pour l'attribution de la production de nouveaux vhicules...

Des inconvnients qui trouvent sans aucun doute leur compensation dans les avantages. Une image de constructeur et d'employeur plus loyal et respectueux, la fois envers les clients, mais surtout les salaris, qui du coup se retrouvent plus attachs leur entreprise qui les protge en cas de coup dur. Et cela coupe en outre l'herbe sous le pied toute tentatvie de syndicalisation...

Source : Automotive News via Autoblog

Pour résumer

Dans la crise du march amricain, et malgr la russite de quelques modles comme la Corolla ou la Camry, Toyota n'est pas pargn et possde aussi ses "boulets", et donc des usines qui tournent bien en de de leurs capacits. Toutefois, la diffrence de ses concurrents amricains qui licencient tour de bras, Toyota se refuse pour l'instant rduire ses effectifs...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.