par La rédaction

Toyota i-Road et Coms en autopartage à Grenoble : premier bilan

à Grenoble. Occasion donnée par les acteurs du projet de tirer un premier bilan, bilan qu'on imagine forcément positif.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Citélib by Ha:mo ou le nom du service d'autopartage en activité depuis plus d'une année à Grenoble. Occasion donnée par les acteurs du projet de tirer un premier bilan, bilan qu'on imagine forcément positif.

Ce service d'autopartage urbain lancé à Grenoble, et regroupant Grenoble-Alpes Métropole, la Ville de Grenoble, Toyota, CitéLib et EDF via sa filiale Sodetrel, entrait en activité il y a environ une année et demi.

Devant compléter l'offre en matière de transports publics ou se poser en alternative aux transports personnels, Citélib by Ha:mo permet d'accéder à la location de soixante-dix Toyota i-Road et Coms, trente-cinq unités pour chacun de ces petits quatre roues ou trois roues électriques, et s'articule autour de vingt-sept stations et cent vingt bornes de recharge dédiées. Le coût financier avoisine l'euro pour quinze minutes d'utilisation (stationnement gratuit).

Le service compte aujourd'hui mille adhérents et revendique un taux de satisfaction plus que très flatteur à hauteur de 92 %. "Lorsque l’on compare Cité Lib by Ha:mo à d’autres services d’autopartage dans leurs premiers mois de lancement, il s’agit d’un bilan très encourageant", commente Martin Lesage, directeur de CitéLib.

A noter que ces petits véhicules urbains "sont utilisés en majorité durant la semaine, pour un parcours de 5 km et un temps de location de 45 minutes en moyenne".

En complément : Galop d’essai Toyota i-Road : un OVNI dans les rues de Grenoble.

Source : Toyota.

Crédit illustrations : Toyota.

Pour résumer

à Grenoble. Occasion donnée par les acteurs du projet de tirer un premier bilan, bilan qu'on imagine forcément positif.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.