par Frederic Papkoff

Toyota abandonne à son tour la production en Australie

En 2017, l'Australie dira au revoir à la production d'automobiles sur son territoire. Après Ford et General Motors, Toyota a lui aussi annoncé son intention de cesser toute production locale en 2017.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

En 2017, l'Australie dira au revoir à la production d'automobiles sur son territoire. Après Ford et General Motors, Toyota a lui aussi annoncé son intention de cesser toute production locale en 2017.

Toyota assemble des voitures en Australie depuis 1959. Mais ce volet de l'histoire du constructeur japonais se tournera en même temps que celui de la production automobile dans son ensemble dans le pays. C'est Akio Toyoda lui même qui a annoncé la nouvelle : Toyota cessera la production de voitures et de moteurs en Australie en 2017.

En moins d'un an, l'Australie aura vu partir la totalité de son industrie automobile. En mai 2013, Ford annonçait la fin de la production en 2016. En décembre, c'était au tour de Holden d'annoncer la cessation de l'activité de ses usines fin 2017. Seul en piste, Toyota se trouvait dans une situation complexe. D'autant que les voix de multipliaient pour l'arrêt de la politique de subventions du gouvernement à l'industrie automobile.

Toyota justifie son départ par le départ de ses concurrents, et donc la réduction de production totale dans le pays, mettant en difficulté certains fournisseurs, ainsi que les cours défavorables du dollar australien. L'activité de conception sera également touchée par cette réduction d'activité.

Source : Toyota

Pour résumer

En 2017, l'Australie dira au revoir à la production d'automobiles sur son territoire. Après Ford et General Motors, Toyota a lui aussi annoncé son intention de cesser toute production locale en 2017.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.