par Pierre-Laurent Ribault

Tokyo 2005 live : La Lexus LF-A se précise

Le concept Lexus LF-A a commencé sa tournée des salons à Detroit au début de l'année et la termine (pour l'instant) au bercail à Tokyo, où la voiture a gagné un moteur et un intérieur très réaliste. On se rapproche à grands pas de la production, même si les gens de Lexus ne veulent pas avancer de date. Le moteur en question est exposé pour la première fois à côté de la voiture, sous l'appellation V10 concept et un déguisement très moteur de course. Pourtant, d'après le responsable du projet que j'ai interrogé, le V10 Lexus n'a rien à voir, mais vraiment rien, avec le V10 de la Toyota TF-105 de F1.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Le concept Lexus LF-A a commencé sa tournée des salons à Detroit au début de l'année et la termine (pour l'instant) au bercail à Tokyo, où la voiture a gagné un moteur et un intérieur très réaliste. On se rapproche à grands pas de la production, même si les gens de Lexus ne veulent pas avancer de date. Le moteur en question est exposé pour la première fois à côté de la voiture, sous l'appellation V10 concept et un déguisement très moteur de course. Pourtant, d'après le responsable du projet que j'ai interrogé, le V10 Lexus n'a rien à voir, mais vraiment rien, avec le V10 de la Toyota TF-105 de F1.

Pour la motorisation, les concepteurs avaient le choix entre V8, V10 et V12. Le V12 a été écarté d'emblée pour des problèmes de dimensions, bien que, fait peu connu, on ait l'expérience de cette architecture chez Toyota, sur la vénérable et toujours vendue (au compte goutte) Century. Les V8 existants chez Toyota ayant été jugés inappropriés pour une GT, et le développement d'un V8 suffisamment puissant générant diverses contraintes (vibrations, caractère) incompatibles avec la philosophie Lexus, c'est l'architecture V10 qui a été retenue. Le fait que la F1 utilise des V10 a certainement penché dans la balance au moment du début du projet, pour des raisons de marketing. Et Lexus a donc développé le moteur en interne, sans relation avec l'équipe F1, hormis la mise en commun de quelques sous-traitants. Voilà la belle histoire de ce moteur, telle qu'on veut bien nous la conter. Et voilà une sérieuse GT de plus à l'horizon de l'Est, d'où elle déferlera comme la Nissan GT-R sur le monde et pourquoi pas la France, si on en veut bien.

Lire également:

Tokyo 2005 live : La Nissan GT-R Proto tombe le masque

Tokyo 2005: Lexus plus...

Tokyo 2005: hybride de luxe chez Lexus






Pour résumer

Le concept Lexus LF-A a commencé sa tournée des salons à Detroit au début de l'année et la termine (pour l'instant) au bercail à Tokyo, où la voiture a gagné un moteur et un intérieur très réaliste. On se rapproche à grands pas de la production, même si les gens de Lexus ne veulent pas avancer de date. Le moteur en question est exposé pour la première fois à côté de la voiture, sous l'appellation V10 concept et un déguisement très moteur de course. Pourtant, d'après le responsable du projet que j'ai interrogé, le V10 Lexus n'a rien à voir, mais vraiment rien, avec le V10 de la Toyota TF-105 de F1.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.