par Pierre-Laurent Ribault

Tokyo 2005 live : les demoiselles de Tokyo

Pour faire une petite pause au milieu des concept cars et des nouveauts, voici le post obligatoire sur les demoiselles de Tokyo. Les Japonais, qui mal y pensent sans tre particulirement honnis, question de culture, ne se posent pas de questions mtaphysiques sur la longueur des uniformes, surtout les quipementiers qui n'ont pas de concept fumeux ou de V10 surpuissant pour attirer le chaland. Je voudrais souligner cependant que ces belles de stand font preuve, en tout cas pour leur dbut de mission pendant les journes presse, d'une fracheur et d'une gentillesse qui contraste agrablement avec les airs importants des aropages de PDG en escadrons dans les alles et les battle dress fatigus de photographes qui semblent tout droit dbarqus de quelque zone de guerre.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Pour faire une petite pause au milieu des concept cars et des nouveauts, voici le post obligatoire sur les demoiselles de Tokyo. Les Japonais, qui mal y pensent sans tre particulirement honnis, question de culture, ne se posent pas de questions mtaphysiques sur la longueur des uniformes, surtout les quipementiers qui n'ont pas de concept fumeux ou de V10 surpuissant pour attirer le chaland. Je voudrais souligner cependant que ces belles de stand font preuve, en tout cas pour leur dbut de mission pendant les journes presse, d'une fracheur et d'une gentillesse qui contraste agrablement avec les airs importants des aropages de PDG en escadrons dans les alles et les battle dress fatigus de photographes qui semblent tout droit dbarqus de quelque zone de guerre.

J'ouvre la note par une paire de demoiselles dbarques du futur, puisque c'est le thme du Salon de Tokyo cette anne. La suite nous ramne en 2005, mais c'est bien aussi.

Lire galement:

Francfort 2005: Nids de poules

Petit Cadeau pour Nol






Pour résumer

Pour faire une petite pause au milieu des concept cars et des nouveauts, voici le post obligatoire sur les demoiselles de Tokyo. Les Japonais, qui mal y pensent sans tre particulirement honnis, question de culture, ne se posent pas de questions mtaphysiques sur la longueur des uniformes, surtout les quipementiers qui n'ont pas de concept fumeux ou de V10 surpuissant pour attirer le chaland. Je voudrais souligner cependant que ces belles de stand font preuve, en tout cas pour leur dbut de mission pendant les journes presse, d'une fracheur et d'une gentillesse qui contraste agrablement avec les airs importants des aropages de PDG en escadrons dans les alles et les battle dress fatigus de photographes qui semblent tout droit dbarqus de quelque zone de guerre.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.