par Pierre-Laurent Ribault

Tokyo Auto Salon 2009 live : la Corolla remet ça

La Toyota Corolla Axio, nom du modèle sur le marché japonais, est l'archétype de la petite berline sage. Toujours dans les meilleures ventes et pourtant invisible ou presque dans les rues à force de discrétion, on a bien du mal à penser à elle comme une bête de course. Oh, il y a bien eu des Corolla en compétition dans le passé, en tourisme en particulier (et bien entendu en WRC, sa dernière apparition compétitive), mais Toyota était passé à autre chose et la Corolla avait remisé ses numéros autocollants, ses pneus racing et son échappement libre pour retourner servir les automobilistes dont les préoccupations sont bien éloignées des circuits. La Corolla était rangée des voitures, si l'on peut dire.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Mais voilà : arrivé en 2009, quand il fut temps de trouver une auto dans la gamme pour remplacer les vieilles MR-S, Supra, Celica et autres voitures un peu dynamiques pour assurer une présence minimum en compétition nationale, Toyota s'aperçut qu'il n'y a plus rien qui puisse faire l'affaire. Alors, comme Rocky Balboa, la bonne vieille Corolla quarantenaire va remettre le pied à l'étrier : coachée par TRD, elle devient Corolla Axio GT et se voit greffer un turbo sur le 1,5l avec les suspensions, l'autobloquant et les roues de 17 pouces qui vont bien. Parallèlement, une version "Coupe", conforme à la réglementation du groupe N2 va servir de base à une nouvelle coupe monomarque dont les courses auront lieu à plusieurs reprises pendant la saison sur le Fuji Speedway. Ca on le savait déjà depuis quelque temps, et les voitures correspondantes sont présentes sur le stand Toyota du Tokyo Auto Salon.

Mais le retour en forme de la Corolla ne s'arrête pas là : toute fraîche sortie des ateliers de TRD, la plus extrême des Corolla jamais construites a été dévoilée hier : la Toyota Corolla Axio GT300. Elle sera engagée en 2009 en Super GT à deux exemplaires dans la catégorie du même nom par le team apr qui jusqu'ici exploitait des MR-S (jetez un oeil aux archives Super GT de ce site pour avoir une idée de ce qu'était devenu le petit roadster Toyota aux mains de cette écurie). La Corolla GT300 reprend la même architecture à moteur central V6 3,5l atmo. Elle sera en bagarre entre autre avec les Lexus IS350 à moteur central V8 3,4l qui courent dans catégorie. Allez Rocky !

Pour résumer

La Toyota Corolla Axio, nom du modèle sur le marché japonais, est l'archétype de la petite berline sage. Toujours dans les meilleures ventes et pourtant invisible ou presque dans les rues à force de discrétion, on a bien du mal à penser à elle comme une bête de course. Oh, il y a bien eu des Corolla en compétition dans le passé, en tourisme en particulier (et bien entendu en WRC, sa dernière apparition compétitive), mais Toyota était passé à autre chose et la Corolla avait remisé ses numéros autocollants, ses pneus racing et son échappement libre pour retourner servir les automobilistes dont les préoccupations sont bien éloignées des circuits. La Corolla était rangée des voitures, si l'on peut dire.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.