par Elisabeth Studer

Tesla S/X atteintes d'Alzheimer : puce mémoire en fin de course

Les puces informatiques embarquées dans les véhicules Tesla, en partie à l'origine de la voire même un arrêt potentiel - de la production automobile chinoise, suite à une pénurie de plus en plus importante de puces destinées à équiper les véhicules, les autorités US en matière de sécurité routière s'alarment du fait que 159 000 modèles Tesla devraient très prochainement voir leurs fonctionnalités réduites, les puces les équipant arrivant bientôt à bout de souffle.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Les puces informatiques embarquées dans les véhicules Tesla, en partie à l'origine de la pénurie actuelle observée en Chine pour de tels composants ? Alors que Volkswagen alarme sur un ralentissement - voire même un arrêt potentiel - de la production automobile chinoise, suite à une pénurie de plus en plus importante de puces destinées à équiper les véhicules, les autorités US en matière de sécurité routière s'alarment du fait que 159 000 modèles Tesla devraient très prochainement voir leurs fonctionnalités réduites, les puces les équipant arrivant bientôt à bout de souffle.

Les puces équipant 159 000 Tesla Model S et Model X bientôt HS

Les conducteurs de 159 000 Tesla Model S et Model X produites entre 2012 et 2018, vont prochainement être confrontés à de sérieux problèmes dus à la vétusté toute relative des équipements informatiques du véhicule.

Les puces de stockage NAND (chipset NVidia Tegra 3 avec mémoire flash eMMC NAND intégrée de 8 Go NDLR) qui équipent le système d’info-divertissement des véhicules, arrivent en effet bientôt en fin de vie (*), ce qui devrait engendrer de nombreux dysfonctionnements. Ces équipements ont en effet atteint leurs limites et sont incapables de stocker des données de manière fiable.

Si certes, Tesla a déployé une mise à jour pour tenter d'apporter une réponse à la situation, le constructeur ne nie pas le problème qui devrait contraindre propriétaires et/ou conducteurs à remplacer les puces.

LA NHTSA pointe une perte de fonctionnalités

Selon la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration, organisation US en charge de la sécurité routière), cette panne de stockage peut entraîner la perte de la caméra de recul, la perte des commandes de réglage HVAC (désembuage) (si l'état HVAC était OFF avant la panne.)

Plus grave, des dysfonctionnements de l’Autopilot et de la conduite assistée sont également constatés. De même que des perturbations sur les fonctionnalités de clignotant - en raison de la perte potentielle des avertisseurs sonores - des erreurs du système de détection et des alertes associées.

D’après la NHTSA, ce problème de puce est responsable de l’obsolescence de 30% des systèmes d’infodivertissement de ces modèles Tesla après 3 à 4 ans.

Enquête de la NHTSA après des plaintes utilisateurs

16 000 utilisateurs se sont d'ores et déjà plaints auprès de Tesla à propos de dysfonctionnements rencontrés. Lesquels pourraient être liés à une puce de stockage désormais inopérante.

De telles remontées ont conduit la NHTSA à lancer une enquête « pour évaluer en profondeur l’étendue, la fréquence et les conséquences sur la sécurité de ces dysfonctionnements ».

A noter que les nouveaux modèles équipés du dernier ordinateur de bord MCU 2 ne sont pas concernés. Ils sont effet équipés d'une puce Intel, et non pas d'une puce NAND NVidia.

Une mise à jour Tesla qui n'évite pas le remplacement

Tesla a récemment déployé une mise à jour de son logiciel pour tenter de remédier au problème. Selon la NHTSA, le correctif « réduit la mémoire utilisée, améliore la gestion du stockage des données, change la méthode de contrôle des clignotants et règle automatiquement le système HVAC à 22°C en cas de givre ».

Néanmoins, le constructeur a confirmé que les puces de stockages pourraient ne plus fonctionner à terme et devront donc être remplacées.

Tesla assure que le changement du composant est gratuit pour les véhicules de moins de 8 ans ou ceux qui ont parcouru moins de 160 000 km depuis la date initiale de livraison.

Notre avis, par leblogauto.com

Ce dysfonctionnement est constaté alors que la production automobile chinoise pourrait être rapidement impactée par une insuffisance d'équipements high-tech, laquelle pourrait même conduire à un gel des activités du secteur.

Dans un tel contexte, la Chine pourrait-elle donner en douce la priorité à ses constructeurs nationaux et à Tesla, en vue de satisfaire leurs demandes, alors que la pénurie en puces informatiques se fait sentir chaque jour un peu plus ?

Il est vrai que les intérêts de Tesla rejoignent ceux du gouvernement chinois qui se sert de l'image véhiculé par la société US comme un véritable outil de propagande.

(*) les puces NAND bas de gamme qui équipent de nombreux mobiles ou ordinateurs portables premier prix ont une durée de vie limitée. Au bout d'un certain nombre de cycles d'écriture/lecture, la fiabilité des données n'est plus assurée. On utilise un code correcteur d'erreur pour prolonger artificiellement leur durée de vie mais ce n'est pas miraculeux.

Source : The Register 

Pour résumer

Les puces informatiques embarquées dans les véhicules Tesla, en partie à l'origine de la voire même un arrêt potentiel - de la production automobile chinoise, suite à une pénurie de plus en plus importante de puces destinées à équiper les véhicules, les autorités US en matière de sécurité routière s'alarment du fait que 159 000 modèles Tesla devraient très prochainement voir leurs fonctionnalités réduites, les puces les équipant arrivant bientôt à bout de souffle.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.