par Elisabeth Studer

Tesla : entre réorganisation, départs .... et rachat ?

Grand branle-bas de combat au sein de sérieuses difficultés financières et que des accidents répétés sèment le doute sur la fiabilité des modèles Tesla.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Grand branle-bas de combat au sein de Tesla. Son patron et co-fondateur, Elon Musk, a annoncé à ses employés que l'entreprise allait mener une "réorganisation en profondeur". Une manière de faire face au départ - pour ne pas dire à la fuite ? - des plus grandes têtes pensantes du constructeur ? Les nuages menacent alors que l'entreprise est confrontée à de sérieuses difficultés financières et que des accidents répétés sèment le doute sur la fiabilité des modèles Tesla.

Aplatir la structure de direction

Cette réorganisation consistera notamment à "aplatir la structure de direction pour améliorer la communication, combiner les fonctions là où cela a du sens et réduire les activités qui ne sont pas essentielles au succès de notre mission", écrit ainsi Elon Musk dans un mail adressé au personnel.

Le 2 mai dernier, lors de la conférence téléphonique ayant suivi la présentation des résultats du groupe, le patron de Tesla avait d'ores et déjà évoqué "une sorte de restructuration de l'organisation de l'entreprise"  durant le mois de mai. Il avait notamment déploré à cette occasion que le nombre de prestataires extérieurs auxquels le constructeur a recours "échappe vraiment à tout contrôle".

Toujours confiant, Elon Musk écrit dans son mail que Tesla comptait toujours embaucher à des postes essentiels "pour soutenir la hausse de la production de la Model 3 et de futurs développements de produits".

Les cerveaux quittent le navire

Reste que les départs s'accumulent au sein de Tesla. Après l'annonce du départ de Jim Keller - le responsable de l'Autopilot de Tesla - deux autres cerveaux vont quitter l'entreprise.

Doug Field, 52 ans, nommé en 2013 à la tête du programme de développement des véhicules, va faire une « pause » pour se ressourcer et passer du temps avec sa famille.... nous dit-on …

Quant à Matthew Schwall, il vient d'être débauché par Waymo. Une perte sévère pour Tesla alors qu'il s'agit d'une personne connue pour être le « premier contact technique » avec les organismes de régulation et de sécurité américains.

Autre point négatif pour Tesla :  Waymo, détenu par Alphabet (maison-mère de Google) est un des concurrents majeurs du marché de la voiture autonome et donc d'Elon Musk.

Si à l'heure actuelle, on ne connait pas encore avec précision quelles seront les fonctions de Matthew Schwall au sein de Waymo, d’après les premières rumeurs, il s’agirait de gérer différentes problématiques de sécurité dans le domaine de la voiture autonome.

Un tel manque se fera d'autant plus sentir que Tesla doit actuellement mener de front plusieurs enquêtes concernant des accidents survenus sur ses véhicules. Tesla va donc devoir ferrailler dur pour pouvoir recréer un lien avec les autorités compétentes.

Mardi, Bloomberg a annoncé - citant des sources proches du dossier - que l'entreprise allait perdre deux dirigeants de premier plan de sa filiale énergie.

L'agence de presse a ainsi indiqué que Arch Padmanabhan, responsable produits du segment stockage, et Bob Rudd, un ex-vice-président de SolarCity qui dirigeait un département commercial pour l'Amérique du Nord.

Tesla racheté par un Gafa ?

Notons que cette réorganisation au sein de Tesla intervient alors que des rumeurs de marché laissent entendre que le constructeur pourrait se voir racheter par un des GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon). Il est vrai que Tesla rime étroitement avec spéculation boursière et que certains investisseurs pourraient être enclins à lancer de tels bruits afin de faire baisser les cours …. tout en pariant sur des pertes, histoire de rafler la mise au passage.

L’action Tesla a en effet perdu du terrain depuis les records enregistrés en septembre dernier, les marchés éprouvant quelques doutes sur le rythme de production de véhicules et montrant de sérieuses craintes sur la situation financière du constructeur.

Sources : Reuters, Challenges, les Echos, Capital, Bloomberg

Crédit Illustration : Tesla

Pour résumer

Grand branle-bas de combat au sein de sérieuses difficultés financières et que des accidents répétés sèment le doute sur la fiabilité des modèles Tesla.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.