par Elisabeth Studer

Tesla débauche le boss de Daimler à Berlin, IG Metall râle

Tesla vient de débaucher le directeur de l'usine berlinoise de Daimler pour les besoins de sa propre Gigafactory en cours de construction près de la capitale allemande. Un « transfert » qui n'est pas du tout du goût du syndicat allemand des métallurgistes IG Metall. Lequel a organsié une manifestation en signe de protestation.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

René Reif de Daimler à Tesla …

Tesla a recruté René Reif, directeur de l' usine Daimler jusqu'à la fin du mois dernier, pour sa nouvelle «gigafactory» en cours de construction au sud de Berlin, indiquent les médias allemands.

Le groupe allemand a déclaré pour sa part au journal berlinois Morgenpost Reif que René Reif partait en retraite anticipée à la fin de l'année.

Il s'agit d'une recrue de choix pour Tesla, René Reif est considéré comme un vétéran de Daimler. Il a notamment contribué à développer la production en Chine et a travaillé sur l'électrification de certains véhicules de la marque allemande.

Mesures de réduction de coûts dans les usines allemandes de Daimler

La décision du directeur de l'usine Daimler de Berlin intervient après la récente annonce du constructeur allemand indiquant que des mesures de réduction des coûts allaient être mises en œuvre dans tous ses sites industriels outre-Rhin.

Fin des investissements dans l'usine de moteurs Mercedes à Berlin

Selon le syndicat IG Metall, ces mesures impliquent notamment la fin des investissements de Daimler dans l'usine de production de moteurs de Mercedes Benz à Berlin. Le constructeur travaillerait actuellement sur des scénarios permettant de sauver l'activité du site berlinois.

IG Metall vent debout contre Tesla ….

"Nous ne comprenons pas pourquoi un constructeur automobile aussi traditionnel et innovant que Daimler souhaite capituler devant son concurrent américain", a déclaré IG Metall dans un communiqué.

Plus encore, il estime « inacceptable que Tesla construise une usine entièrement nouvelle avec 10 000 emplois à moins de 50 kilomètres de l'usine Mercedes Benz de Berlin, alors que la direction de Daimler n'a d'autre idée que de fermer sa plus ancienne usine de fabrication".

Jan Otto, responsable de la branche berlinoise du syndicat, considère par ailleurs que le projet de Tesla est "dévastateur" pour la marque de voitures haut de gamme allemande.

L'usine Mercedes Benz de Berlin est la plus ancienne usine de fabrication en activité de Daimler et emploie 2 500 personnes dans la production de moteurs, de composants de moteurs et de transmissions, ce qui en fait l'un des plus grands employeurs industriels de la région, a déclaré IG Metall .

et Daimler …

Alors qu'une manifestation a été organisée jeudi devant l'usine Mercedes, le syndicat a demandé à Daimler de présenter des solutions qui contribueraient à garantir l'avenir de l'usine. Jusqu'à présent, Daimler avait fait savoir que l'usine de Berlin avait une carte à jouer dans le développement de la stratégie "Electric First" du constructeur.

Notre avis, par leblogauto.com

Et si au final, il s'agissait des prémices d'une nouvelle collaboration entre Daimler et Tesla ?

Rappelons qu'en février 2019, Dieter Zetsche, PDG de la société mère de Mercedes, Daimler, avait déclaré à Bloomberg que le constructeur automobile allemand avait eu des discussions avec Tesla sur la possibilité de coopérer à un certain niveau sur une version électrique prévue du fourgon Mercedes-Benz Sprinter.

“Ces pourparlers sont en cours”, avait alors déclaré Zetsche à Bloomberg avant d’ajouter : “le résultat est ouvert.”

Bien qu’aucune des deux sociétés n’ait alors révélé exactement ce qu’une telle collaboration entre Tesla et Mercedes sur un fourgon électrique impliquerait, ces propos pouvaient être vus comme un élément d’une série d’indices laissant entrevoir que les deux sociétés pourraient être prêtes à raviver une ancienne relation.

Rappelons que Daimler et Tesla ont débuté leur collaboration il y a plus de dix ans, la société dirigée par Elon Musk fournissant des batteries lithium-ion et une technologie de charge pour des véhicules électriques de Daimler.

En 2009, Daimler a déboursé 50 millions de dollars pour acquérir une participation dans Tesla proche de 10%, une participation que la société allemande a ensuite vendue en 2014 pour environ 780 millions de dollars.

Tesla a également fourni à Mercedes les groupes motopropulseurs électriques utilisés pour alimenter les voitures électriques électriques Mercedes-Benz Classe A et Classe B avant que Daimler ne se sépare de la société en 2014.

Sources : Presse allemande, Reuters, Bloomberg, Cnbc

Pour résumer

Tesla vient de débaucher le directeur de l'usine berlinoise de Daimler pour les besoins de sa propre Gigafactory en cours de construction près de la capitale allemande. Un « transfert » qui n'est pas du tout du goût du syndicat allemand des métallurgistes IG Metall. Lequel a organsié une manifestation en signe de protestation.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.