par Elisabeth Studer

Taxes contre le Mexique : impact dévastateur pour l'automobile US 

Les constructeurs automobiles mondiaux et les fournisseurs de pièces détachées se démènent depuis vendredi pour élaborer des plans d’urgence et trouver des moyens d’accélérer certaines livraisons après les menaces de Trump de mettre en place de nouvelles taxes douanières sur toutes les importations en provenance du Mexique à compter du début du mois prochain.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Les constructeurs s'agitent

Des entreprises basées en Amérique du Nord, en Asie et en Europe ont multiplié téléconférences et réunions pour déterminer si elles pourraient réaliser au plus tôt des expéditions de pièces et de véhicules afin de ne pas être impactées par les nouveaux tarifs douaniers  que l'administration Trump souhaite mettre en place sur les produits mexicains.

Ces tarifs devaient tout d'abord être de 5% le 10 juin, pour passer à un taux de 10% le 1er juillet et atteindre au final 25% le 1er octobre "à moins que le Mexique arrête l'afflux illégal d'étrangers qui transitent par son territoire", a en effet menacé Trump jeudi dernier.  Selon lui, de tels tarifs sont justifiés par "la réponse insuffisante du Mexique" face aux migrants franchissant la frontière illégalement.

Impacts financiers et industriel majeurs redoutés

Face aux nouvelles menaces de Donald Trump, les actions des constructeurs automobiles ont chuté vendredi en Bourse. Deutsche Bank a averti qu'un tarif douanier de 25% sur les véhicules et pièces importés du Mexique entraînerait une perte de 23 milliards de dollars qui "pourrait paralyser l'industrie et créer une incertitude majeure".

Compte-tenu de l'impact qu'aurait la mise en place de telles mesures, certaines entreprises espèrent toujours que Trump inversera le sens de ses annonces, ont toutefois déclaré des dirigeants du secteur automobile.

Des taxes pénalisantes pour emplois et consommateurs US

La Motor & Equipment Manufacturers Association a quant à elle averti les gouverneurs US, les membres du Congrès et la Maison-Blanche que les tarifs «ne seront vus au final que comme une taxe supplémentaire pour le peuple américain en augmentant le coût des marchandises et en mettant en péril les emplois et les investissements aux États-Unis. » « En bref, cette action compromettra la stabilité économique américaine », ont-ils ajouté.

Des fournisseurs importants tels que Delphi Technologies, Lear et Visteon tirent tous au moins 22% de leurs revenus mondiaux du Mexique, une «portion significative» de leur production franchissant la frontière américaine, a indiqué pour sa part Deutsche Bank.

«Ce n’est pas simplement cet épisode, c'est l'impact cumulatif des politiques commerciales qui défie actuellement l'industrie », a déclaré John Bozzella, qui dirige Global Automakers,  groupe du secteur automobile représentant les principaux constructeurs étrangers.

Un analyste de RBC Capital Markets, a déclaré pour sa part dans une note de recherche que les tarifs mexicains pourraient être «dévastateurs pour toute la chaîne de valeur de l'automobile» et qu'un tarif de 5% pourrait entraîner une perte de 300 $ par véhicule.

"Si Trump veut imposer ces tarifs au Mexique, il n'y aura aucune hésitation à appliquer les mêmes taxes contre l'Europe", a-t-il par ailleurs ajouté.

Trump estime doper ainsi la croissance US

Trump estime au contraire que les taxes douanières pourraient stimuler la croissance américaine. Il a déclaré vendredi que pour éviter les tarifs douaniers, "les entreprises quitteront le Mexique, qui représente 30% de notre industrie automobile, et rentreront chez elles aux États-Unis".

Sources : Reuters

Pour résumer

Les constructeurs automobiles mondiaux et les fournisseurs de pièces détachées se démènent depuis vendredi pour élaborer des plans d’urgence et trouver des moyens d’accélérer certaines livraisons après les menaces de Trump de mettre en place de nouvelles taxes douanières sur toutes les importations en provenance du Mexique à compter du début du mois prochain.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.