par Joest Jonathan Ouaknine

Tata au secours de FSO?

Il y a près d'un an, nous vous faisions écho du Tata.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Il y a près d'un an, nous vous faisions écho du dialogue entre Chery et FSO. Une Chery A3 portant des badges "FSO Alve" fut même construite. Mais, faute de répondre aux normes anti-pollution, l'A3 fut abandonnée et le dialogue tourna court. Un second repreneur apparait: Tata.

A l'instar de Chery, le constructeur Indien voudrait poser un pied en Europe. Une usine Polonaise ferait figure de porte d'entrée.

Actuellement, Tata exporte à peine 4 500 voitures par mois (hors Jaguar-Land Rover) et la version "export" de la Nano n'est toujours qu'un projet.

Côté FSO, l'usine tourne au ralenti. Pire: le contrat avec GM concernant la production de la Chevrolet Aveo expire à la fin de cette année. Et il n'y a aucun projet de remplacement.

Tata aurait provisionné un milliard de dollars pour acquérir le constructeur. A ce stade, on ne sait pas encore ce qu'il compterait y produire et pour quel(s) marché(s).

Source:

Financial Express

A lire également:

Chery va-t-il racheter FSO pour produire en Europe?

Pour résumer

Il y a près d'un an, nous vous faisions écho du Tata.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.