Lancer le diaporama
Suzuki Alto Lapin 2015 1
+14
LANCER LE DIAPORAMA
par Pierre-Laurent Ribault

Suzuki Alto Lapin 2015

Après le renouvellement complet de la Suzuki Alto, au tour de l'Alto Lapin de muer pour une troisième génération après celles de 2002 et 2008. Après avoir commencé sa vie de modèle comme une alternative kei au Nissan Cube, la Lapin s'est progressivement et irrémédiablement féminisée pour s'adresser à la part importante du marché réservée aux jeunes femmes, en face de la Daihatsu Mira Cocoa, et cette nouvelle génération est conçue dès le départ pour cette cible.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Après le renouvellement complet de la Suzuki Alto, au tour de l'Alto Lapin de muer pour une troisième génération après celles de 2002 et 2008. Après avoir commencé sa vie de modèle comme une alternative kei au Nissan Cube, la Lapin s'est progressivement et irrémédiablement féminisée pour s'adresser à la part importante du marché réservée aux jeunes femmes, en face de la Daihatsu Mira Cocoa, et cette nouvelle génération est conçue dès le départ pour cette cible.

Les femmes représentaient 90% de la clientèle de la génération précédente, avec 60% de ces clientes entre vingt et trente ans, et Suzuki en a tiré les conclusions. La nouvelle génération (nom de code HE33S) abandonne l'aspect très carré qui était la marque de la Lapin depuis ses débuts pour une carrosserie qui reste en deux volumes avec un hayon presque vertical mais qui arrondit nettement les angles. On retrouve les feux avant et arrière ronds qui adoucissaient déjà la silhouette de la Lapin Chocolat, dernier restylage de la version précédente, et, nouveauté, un ruban de protection qui court en bas de caisse, des boucliers aux passages de roues. Les teintes de carrosserie disponibles font la part belle à des coloris pastels aux noms charmants et aussi sucrés que dans un menu de salon de thé : French Mint, Coffret Pink, Chiffon Ivory, Cassis Pink... et se coordonnent avec un un toit blanc. S'y ajoutent trois nuances de beige pour le revêtement intérieur, que le constructeur propose d'accessoiriser avec des imprimés à thèmes très mode. Le site dédié se lit comme un magazine féminin.

Les changements techniques de l'Alto bénéficient également à l'Alto Lapin qui reçoit le nouveau 3 cylindres 660 cm3 à technologie EGR et Stop & Start qui, associé à un allégement de 120 kg (!) par rapport à la Lapin précédente, permet à celle-ci de revendiquer une consommation normalisée de moins de 3l/100km. On retrouve également les technologies désormais indispensables pour être à la page que sont l'écran 7 pouces tactile et le système de freinage d'urgence automatique à base ici de radar. 

Il en coûtera entre 1 077 840 yens et 1 492 560 yens selon les versions aux dames et demoiselles japonaises pour faire l'acquisition de ces petits Lapins. Dans la lignée des versions précédentes, Suzuki vise un objectif de 4000 voitures vendues par mois.

Crédit images : Suzuki

Pour résumer

Après le renouvellement complet de la Suzuki Alto, au tour de l'Alto Lapin de muer pour une troisième génération après celles de 2002 et 2008. Après avoir commencé sa vie de modèle comme une alternative kei au Nissan Cube, la Lapin s'est progressivement et irrémédiablement féminisée pour s'adresser à la part importante du marché réservée aux jeunes femmes, en face de la Daihatsu Mira Cocoa, et cette nouvelle génération est conçue dès le départ pour cette cible.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos