Volkswagen CEO Herbert Diess and Prime Minister Kyriakos Mitsotakis at Astypalea.
Volkswagen CEO Herbert Diess and Prime Minister Kyriakos Mitsotakis at Astypalea.Credit Photo - VW
par Thibaut Emme

Surprise : Herbert Diess démissionne de VW

Nouvelle tête pensante d'un groupe automobile qui subit les foudres en la personne de Herbert Diess. Le patron du groupe Volkswagen démissionne à la surprise générale.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Herbert Diess, paie-t-il le virage électrique du groupe VW qui ne se passe à priori pas comme prévu ? Toujours est-il qu'il sera remplacé par Oliver Blume en tant que "Chairman of the Group Board of Management" du groupe Volkswagen. Il en deviendra officiellement le patron au 1er septembre, après les congés estivaux.

Visiblement, le départ de Diess a été pris "d'un commun accord". VW le remercie d'ailleurs pour son rôle clé dans la transformation de VW et la mise en ligne vers le VE. "Le Groupe et ses marques sont viables pour l'avenir ; ses capacités d'innovation et sa rentabilité sont renforcées. M. Diess a démontré de manière impressionnante la rapidité et la cohérence avec lesquelles il a pu mener à bien des processus de transformation de grande envergure. Non seulement il a dirigé l'entreprise dans des eaux extrêmement turbulentes, mais il a également mis en œuvre une stratégie fondamentalement nouvelle".

S'il a su tenir la barre du groupe VW, Diess a eu maille à partir avec les représentants du personnel comme à la fin de 2021. La stratégie d'électrification à marche forcée n'a pas plu à tout le monde. Mais, Diess était sorti vainqueur de ce "bras de fer" et semblait ainsi conforté dans sa position. Il avait aussi montré une certaine ouverture d'esprit (il est réputé intransigeant) en lâchant la responsabilité des opérations en Chine en échange de la supervision de l’entité Cariad. C'est l'unité de Volkswagen chargée des logiciels.

"Le logiciel m'a tuer" ? (*)

Véhicule électrique et véhicule connecté sont les chevaux de bataille de Diess. Est-ce que c'est ce qui lui a coûté sa place ? Le fait que Porsche a décidé de se passer de Cariad pour développer ses propres solutions informatiques et que ce soit Blume, patron de Porsche qui remplace Diess est sans doute un indice.

Il y a quelques jours, Automobilwoche rapportait que des lancements de véhicules électriques connectés seraient retardés à cause de soucis du côté justement de Cariad. Le système d'exploitation maison, VW.OS, prendrait du retard et cela touche directement les lancements prévus, les retardant de plusieurs mois. Cela pourrait, selon le magazine allemand, obliger les dirigeants des différentes marques à adapter les calendriers, ou sortir des véhicules moins connectés et autonomisés que prévu.

Concernant Diess, on devrait le retrouver rapidement du côté d'un autre constructeur. Un profil comme le sien est forcément recherché : Bosch, BMW puis VW. Il a démontré sa capacité à couper dans les coûts et son expérience intéressera forcément la concurrence. Certaines rumeurs l'envoient déjà chez Tesla dont Diess vantait la productivité encore récemment.

Notre avis, par leblogauto.com

Il y a encore quelques heures, Diess souhaitaient de bonnes vacances d'été à tous les collaborateurs du groupe Volkswagen, un repos mérité. A la rentrée il sera peut-être dans la maison "d'en face" ?

Le virage du VE et du véhicule hyperconnecté n'est pas simple à prendre. Si on prend Tesla en exemple, ils ont construit la voiture électrique autour du logiciel qui reste l'élément central de la stratégie de la marque. Agile comme les constructeurs de smartphone, Tesla impose un changement de paradigme pour l'automobile. Le logiciel devient crucial et chez VW cela semble pêcher.

(*) Référence à l'affaire Marchal "Omar m'a tuer".

Pour résumer

Personne n'attendait la démission de Herbert Diess de la tête du groupe Volkswagen bien qu'il était un peu chahuté depuis quelques temps. Il est remplacé par Oliver Blume Président du Directoire de Porsche. Le virage vers le véhicule électrique fait des dégâts dans les directeurs automobiles. Et ce n'est pas fini ?

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.