par Elisabeth Studer

Stellantis /Renault : suspension partielle de la production en Espagne

Selon Reuters, Stellantis et Renault vont partiellement arrêter la production dans leurs usines espagnoles. La pénurie de puces persiste.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

2 usines de Renault à l’arrêt

Deux usines Renault de la région espagnole de Castille et Léon seront temporairement arrêtées. L'une des usines fermera entièrement samedi, tandis que l'autre se voit contrainte d’annuler des quarts de travail sur plusieurs jours cette semaine et la suivante.

Stellantis Vigo également impacté

À l'usine de Stellantis à Vigo, dans le nord-ouest de l'Espagne, l'entreprise a annulé les quarts de nuit du samedi et du dimanche.

"Ils ont arrêté la production pendant 15 jours en février. La pénurie d'approvisionnement pourrait signifier d'autres arrêts à tout moment", a déclaré un représentant syndical de Stellantis.

Notre avis, par leblogauto.com

Vous l’aurez compris, la fin de la pénurie de semi-conducteurs est loin d’être finie … Fin août déjà, contrairement à ce qu’avaient laissé supposer les « annonces » de Renault et Stellantis, affirmant que la rentrée de septembre 2022 s’avérait moins « compliquée » que la fin de l’été 2021, les choses sont vite apparues moins idylliques … Stellantis confirmant quelques jours après seulement que la production de l'usine de Sochaux serait suspendue quelques temps. La pénurie de semi-conducteurs étant invoqué comme raison de l'interruption.

En janvier et juin 2022, les multiples arrêts de production observés dans l’usine Stellantis de Vigo ont amputé la production de 50 000 véhicules. Pour satisfaire la demande, et tenter de rattraper l'immense retard engendré par la pénurie de semi-conducteurs, la direction de l'usine avait envisagé en juin dernier de rouvrir les équipes de week-end et de vacances, qui avaient été fermées en mars et octobre 2021, faute de puces. Cette réouverture devait permettre l'embauche de 1 400 salariés, 700 par équipe, à partir de début octobre prochain …

Pour résumer

Stellantis et Renault vont partiellement arrêter la production dans leurs usines espagnoles. La pénurie de puces persiste.
Vous l’aurez compris, la fin de la pénurie de semi-conducteurs est loin d’être finie … Fin août déjà, contrairement à ce qu’avaient laissé supposer les « annonces » de Renault et Stellantis, affirmant que la rentrée de septembre 2022 s’avérait moins « compliquée » que la fin de l’été 2021, les choses sont vite apparues moins idylliques …

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.