par Elisabeth Studer

Stellantis : accord-cadre avec l’Algérie pour produire des Fiat

Stellantis - constructeur automobile issu de la fusion entre PSA et FCA (Fiat Chrysler Automobiles ) - a annoncé jeudi avoir signé un accord-cadre avec l'Algérie pour développer les activités de sa marque Fiat dans le pays, via notamment la production locale de véhicules.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Large accord de Stellantis avec l’Algérie

Le contenu de l'accord-cadre porte sur un projet de développement en Algérie des activités industrielles, d'après-vente et de pièces de rechange pour Fiat, ainsi que sur le développement du secteur automobile dans le pays, a indiqué Stellantis dans un communiqué, après la signature de l'accord avec le directeur de coopération du ministère algérien de l'industrie.

Les medias algériens indiquent qu’une convention a été signée avec le constructeur en vue de l'implantation d'une usine de production de véhicules Fiat en Algérie.

Un contrat a été signé jeudi pour l'installation d'une unité de montage de véhicules utilitaires et touristiques dans le pays. Fiat ouvrira son usine dans la wilaya d'Oran, a souligné le ministre de l'Industrie.

Une annonce mais peu de détails concrets

Stellantis n'a toutefois pas fourni de plus amples détails sur les activités qu'il lancera dans le cadre de l'accord.

"La qualité des discussions en cours nous rend confiants sur les perspectives de développement de la marque Fiat, qui aura à cœur de répondre aux attentes des clients algériens", s’est borné à déclarer le DG de Stellantis, Carlos Tavares.

Le ministre algérien de l'industrie Ahmed Zeghdar a souligné pour sa part que les négociations entre les autorités algériennes et le géant italien avaient débuté il y a quelque temps, sans pour autant donner plus de détails sur les modalités du contrat, encore moins sur la date exacte prévue pour le lancement de la production.

Notre avis, par leblogauto.com

Si l’on en croit le ministre algérien de l'Industrie, d'autres constructeurs de rang mondial devraient débarquer en Algérie. Ce dernier a affirmé à plusieurs reprises que le gouvernement algérien était en pourparlers avec des constructeurs en vue de leur installation sur le territoire algérien. En plus de Fiat, Renault et Peugeot devraient en faire partie.

Les entreprises françaises ont en effet exprimé leur volonté d’investir dans le marché automobile algérien, suite à la récente décision prise par le président Tebboune d’ouvrir le marché à l’importation des véhicules de moins de trois ans d’âge et d’autoriser les constructeurs automobiles à importer des véhicules.

Sources : Reuters, Stellantis, Presse algérienne

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Stellantis - constructeur automobile issu de la fusion entre PSA et FCA (Fiat Chrysler Automobiles ) - a annoncé jeudi avoir signé un accord-cadre avec l'Algérie pour développer les activités de sa marque Fiat dans le pays, via notamment la production locale de véhicules.
Les entreprises françaises ont exprimé leur volonté d’investir dans le marché automobile algérien, suite à la récente décision prise par le président Tebboune d’ouvrir le marché à l’importation des véhicules de moins de trois ans d’âge et d’autoriser les constructeurs automobiles à importer des véhicules.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.