par La rédaction

Spyshots Mercedes Classe S restylée

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Elle a beau se faire tailler des croupières par la Tesla S sur la marché américain, la Classe S reste la limousine de luxe la plus vendue dans le monde. Lancée en grande pompe en 2013, la Mercedes Classe S sera restylée l’année prochaine et a été surprise lors de tests routiers.

Réussie sur le plan du style avec une silhouette fluide et dynamique, la Classe S sera légèrement retouchée. Du côté de la poupe, les retouches concernent les boucliers et les phares. S’ils observent leur dessin actuel, ils adoptent en revanche une nouvelle signature lumineuse plus en phase avec les derniers modèles de la marque. Les feux de jours en forme de « sourcils » abandonnent leur bande unique au profit de trois bandes plus minces. Les feux de route évoluent aussi avec le remplacement de l’un des deux feux par un trio de LEDs empilées verticalement. Celles-ci reprendront la technologie Multibeam LED inaugurée sur la Mercedes CLS en 2015. Pour rappel, ce système d’éclairage permet d’adapter instantanément et automatiquement la répartition de la lumière à presque n’importe quelle situation de circulation et garantit en permanence un éclairage de la chaussée et des bas-côtés, et ce sans éblouir les autres automobilistes.

Les quelques clichés de l’intérieur révèlent un intérieur aux retouches anecdotiques. Les deux écrans TFT de 12,3 pouces qui forment le poste de commandement formé semblent plus grands. Le volant à deux branches est remplacé par un volant à trois branches similaires à ceux des modèles inférieurs de la gamme Mercedes. La Classe S y perd un peu de cachet avec l’adoption d’un cerceau moins exclusif. Les bruits de couloirs évoquent également un nouveau système de contrôle gestuel similaire à celui de la BMW Série 7.

Le restylage de la Classe S sera l’occasion pour le constructeur allemand d’inaugurer la nouvelle famille de moteurs essence modulaires. Le premier représentant sera un 6 cylindres en ligne. Baptisé en interne M256, il sera équipé du système ISG (pour « integrated starter generator ») dévoilé au Mercedes TecDays en juin dernier. Ce système combine un démarreur et un générateur de démarrage intégré dans un petit moteur électrique. Ces deux composants fonctionnent pratiquement comme une motorisation hybride en assistant le moteur à essence lors des phases de démarrage et d’accélération, réduisant ainsi la consommation.

Photos ici

Pour résumer

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.