par Joest Jonathan Ouaknine

Spyshots : Brilliance MH1

Ah, la gestation des voitures chinoises... Il y a 2 ans, salon de Pékin 2014, elle brille par son absence et la revoici. Cette fois, ça devrait être la bonne.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Ah, la gestation des voitures chinoises... Il y a 2 ans, Brilliance se faisait surprendre en train de tester une citadine. La voiture se balade sans camouflage et on sent son lancement imminent. Puis, plus rien jusqu'à l'automne 2013. Au salon de Pékin 2014, elle brille par son absence et la revoici. Cette fois, ça devrait être la bonne.

Pour rappel, il s'agit d'une citadine de 3,65m de long. On pensait que ces reports de livraison étaient du à des remodelages de dernière minute. Suite au débauchage de Dimitri Vicedomini. Pourtant, la HM1 a priori finale ressemble beaucoup au prototype de 2012. Et le fait qu'ils soient de la même couleur, avec les mêmes jantes renforce l'impression. Il a tout de même gagné 15cm en longueur, au passage. On note aussi que le constructeur a abandonné le disgracieux patronyme CaCa (par analogie avec la Chery QQ), pour un "MH1".

Du reste, c'est un cocktail de Yaris (2 et 3) et d'iQ. Curieusement, il ne reprend pas la calandre des autres Brilliance.

Côté moteur, on parle d'un 1,3l 88ch, emprunté à la H230. L'inédit 1,0l seraient toujours sur la table.

Les précédentes indiscrétion évoquaient une voiture destinés aux jeunes urbains. Donc avec une présentation plutôt colorée. De plus, on parle d'un tarif agressif de 35 000 yuans (4 200€.) Elle devrait faire ses débuts officiels dans quelques mois, à Guangzhou.

Source :

Auto.qq

Pour résumer

Ah, la gestation des voitures chinoises... Il y a 2 ans, salon de Pékin 2014, elle brille par son absence et la revoici. Cette fois, ça devrait être la bonne.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.