par La rédaction

Spyshot : la McLaren P1 roule

On avait pu la découvrir ici en grand) ne permettent pas franchement de comparer avec la maquette exposée lors de la grand-mess parisienne. On retrouve les mêmes lignes globales et formes, le même regard acéré et optiques agressifs le tout sous une bien belle couche de camouflage psychédélique noir et blanc.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

On avait pu la découvrir en maquette à l'occasion du dernier Mondial de Paris : la voici aujourd'hui sous le statut de proto poursuivant et accélérant sa dernière phase de développement. Elle, c'est bien entendu la future supercar McLaren, une supercar dessinée par Franck Stephenson qui doit se poser comme l'héritière de la F1 devant chatouiller très méchamment les Porsche 918 Spyder, Ferrari F70 et toute la clique du genre sortant de l'ordinaire...Ceci dit, les images (visibles ici en grand) ne permettent pas franchement de comparer avec la maquette exposée lors de la grand-mess parisienne. On retrouve les mêmes lignes globales et formes, le même regard acéré et optiques agressifs le tout sous une bien belle couche de camouflage psychédélique noir et blanc.

On en restera donc au stade des rumeurs sur le plan mécanique puisque la firme anglaise révélera tout dans quelques mois à Genève. Si KERS et DRS seront de la partie comme voiture reprenant les dernières technologies issues de la F1, la fiche technique n'est pas encore officielle : on évoque donc le même bloc que la MP4-12C dans une itération supérieure à 800 ch quand le poids (à vide ?) atteindrait 1 300 kg.

Mais ce qu'on sait déjà c'est bien que la la P1 serait produite à cinq cents exemplaires pour un ticket d’entrée devant débuter à 700 000 £ soit un peu plus de 860 000 €. Devant privilégier l'efficacité et le comportement à défaut de la vitesse de pointe la plus élevée, la future P1 devrait s'imposer comme LA vedette du prochain salon suisse.

A lire également. McLaren P1 : le calendrier de lancement se précise, Paris 2012 live : McLaren P1 et Paris 2012 : voici la McLaren P1.

Crédit illustration : Autoevolution.

Pour résumer

On avait pu la découvrir ici en grand) ne permettent pas franchement de comparer avec la maquette exposée lors de la grand-mess parisienne. On retrouve les mêmes lignes globales et formes, le même regard acéré et optiques agressifs le tout sous une bien belle couche de camouflage psychédélique noir et blanc.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.