par La rédaction

Un site secret pour développer le logiciel fraudeur du Dieselgate

Volkswagen aurait eu recours à un site secret pour tester le logiciel fraudeur à l’origine du Dieselgate selon des sources citées par un confrère américain.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Volkswagen aurait eu recours à un site secret pour tester le logiciel fraudeur à l’origine du Dieselgate selon des sources citées par un confrère américain.

Selon ces sources proches du dossier, le développement du logiciel fraudeur aurait été mené par les ingénieurs dans un lieu secret à Wolfsburg. Ce dernier aurait été protégé par un niveau de sécurité inhabituel auquel même les plus hauts gradés du constructeur ne pouvaient avoir accès alors que toutes les portes leur étaient ouvertes.

Cette nouvelle information met de nouveau à mal la version de Volkswagen selon laquelle, le logiciel fraudeur du Dieselgate serait la responsabilité de quelques ingénieurs. L’existence de ce site secret pose de nouvelles questions sur l’implication du management. Les dirigeants du groupe Volkswagen ont jusqu’à maintenant toujours nié avoir eu connaissance de la tricherie avant sa révélation par la presse.

Source : Bloomberg

Source photo : Volkswagen

Pour résumer

Volkswagen aurait eu recours à un site secret pour tester le logiciel fraudeur à l’origine du Dieselgate selon des sources citées par un confrère américain.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.