par Nicolas Anderbegani

Shanghai 2021 : l'Audi A7 sort la rallonge pour la Chine

Audi profite du salon de Shanghai pour réaffirmer ses ambitions sur le marché chinois, ce qui passe par une adaptation de sa grande berline A7.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Nouveau site de production de véhicules électriques à Changchun en partenariat avec FAW sur la nouvelle plate-forme EPI , deuxième partenariat avec SAIC Motor Corporation, tels sont les leviers de croissance d'Audi en Chine. Parmi les modèles présentés, on retrouve l'atypique berline A7...qui n'est plus atypique justement dans sa nouvelle variante réservée à la Chine.

L'A7 Sportback reste un modèle de niche, tournant à 7/8000 ventes/an en Europe, 4/5000 aux USA. A l'image des autres berlines de la gamme comme l'A6 ou bien sur l'A8, l'A7L, comme son nom l'indique, est rallongée à l'arrière pour augmenter son habitabilité et se conformer aux goûts des clients chinois, notamment des managers friants de ce type de voitures. Mais avec cette transformation, l'A7 perd sa ligne caractéristique de "coupé 4 portes" avec sa fameuse poupe "fastback" et devient une berline "sedan" bien plus classique.

Limousine sportive

Certes, l'avant reste le même et, de profil, l'A7L conserve en partie les traits élancés de l'A7 Sportback avec un vitrage qui remonte à l'arrière et des épaulements marqués au niveau des passages de roues qui lui confèrent toujours une allure dynamique. Mais avec un empattement rallongé et une longueur qui passe de 4,97 mètres à 5,08 mètres (soit 6 centimètres de plus que l'A6L), la partie arrière est redessinée et laisse donc place à un coffre. L'identité visuelle est néanmoins préservée avec les feux en bandeau et la ligne de coffre qui les surplombe en forme de becquet aérodynamique.

Des technologies telles que la suspension pneumatique adaptative, la direction des roues arrière et la transmission intégrale permanente quattro feront partie des caractéristiques de l'Audi A7L. Reposant sur la plate-forme MLB-Evo, la berline sera le premier véhicule Audi produit par la deuxième coentreprise du constructeur en Chine avec SAIC à Anting. Elle devrait partager les motorisations de l'A6, dont des quatre cylindres TSI et des V6, avec potentiellement une version hybride par la suite.

Notre avis, par leblogauto.com

Bon, cette A7L n'est pas pour nous (mais on préfère la Sportback, pas vrai ?), et de toute façon le marché européen n'est plus vraiment salutaire pour ce genre de grande berline qui représente toujours un marché lucratif en Chine, où l'allongement des modèles est une tradition bien ancrée. L'A7L gagne en habitabilité ce qu'elle perd en originalité. Même si son positionnement est légèrement différent et plus tourné vers la sportivité, va-t-elle se cannibaliser avec l'A6L ?

images : Audi

Pour résumer

Audi profite du salon de Shanghai pour réaffirmer ses ambitions sur le marché chinois, ce qui passe par une adaptation de sa grande berline A7.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.