Lancer le diaporama
Shanghai 2017 : Citroën C5 Aircross 1
+27
LANCER LE DIAPORAMA
par La rédaction

Shanghai 2017 : Citroën C5 Aircross

Citroën a dévoilé les premières photos officielles de son très attendu C5 Aircross que le constructeur présentera au grand public en première mondiale au salon de Shanghai.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

C’est devenu une coutume chez Citroën de lancer une version de série restée fidèle au concept-car et le Citroën C5 Aircross ne renie pas pour un iota le design de l’Aircross dévoilé au même salon 2015. Le C5 Aircross conserve notamment l’encadrement chromé de la vitre de custode tandis que la face avant arbore un volume unique fusionnant phares et calandre de manière plus convaincante que sur les autres modèles de la marque.

Par rapport à ces derniers, le C5 Aircross affiche également des lignes plus musclées sans toutefois faire l’écueil de tomber dans une agressivité malvenue. Le nouveau crossover repose sur des jantes de 17 à 19 pouces qui semblent lui conférer un gabarit visuellement plus imposant que ses dimensions le suggèrent. Avec ses 4,50 m de longueur, le C5 Aircross est seulement 5 cm plus long qu’un Peugeot 3008 et un Renault Kadjar.

L’habitacle révèle une fois encore la maîtrise atteinte par les équipes de design de la marque dans ce domaine. Bien entendu, les clichés dévoilent la finition la plus huppée, mais force est de reconnaître que même les finitions de base devraient profiter du dessin général de la planche de bord. Au futurisme du Peugeot 3008 et la sagesse du Renault Kadjar, le C5 Aircross oppose une planche de bord typée « tout-terrain ». Un brin massive, elle ne tombe toutefois pas dans l’excès. Certains y verront peut-être une réinterprétation de la planche de bord du VW Amarok dans un traitement plus civilisé.

La partie centrale accueille un écran tactile d’une diagonale de 8 pouces entouré d’aérateurs doubles verticaux. Pour un nouveau modèle, Citroën aurait pu faire l’effort d’un écran plus généreux. Le conducteur pourra se consoler avec le combiné d’instrumentation doté d’une dalle numérique de 12,3 pouces. Une fois de plus, Citroën a soigné les détails avec ces contreportes très travaillés qui relaient habilement le dessin de la planche de bord.

Le constructeur a également mis le paquet sur les sièges chauffants et massants à l’avant. Le système de massage fonctionne à l’aide de 8 poches pneumatiques disposées dans le dossier offrant au conducteur et au passager le choix parmi 5 programmes. Quant aux passagers arrière, ils profitent d’une inclinaison du dossier comme sur le DS7 Crossback. On ne sait toutefois pas si cette banquette est électrique comme chez DS. Enfin, le C5 Aircross propose un large choix de matériaux, allant du tissu au cuir Nappa.

Ce n’est pas un secret, le C5 Aircross partage ses soubassements avec le Peugeot 3008, mais en diffère par l’inauguration en série de la suspension « Progressive Hydraulic Cushions » qui n’est autre qu’un système d’amortisseurs à butée hydraulique progressive. Concrètement, alors qu’une suspension classique est composée d’un amortisseur, d’un ressort et d’une butée mécanique, cette suspension inédite reçoit deux butées hydrauliques une de détente et une de compression. La suspension travaille ainsi en deux temps en fonction du profil de la route.

Sur les profils plus ou moins réguliers, ressort et amortisseur contrôlent de concert les mouvements verticaux sans avoir besoin de solliciter les butées hydrauliques, mais en profitent quand même pour offrir plus de débattement.

Sur les profils très irréguliers, ressort et amortisseur tirent profit de la butée hydraulique de compression ou de détente pour ralentir le mouvement vertical progressivement. Contrairement à une butée mécanique classique, qui absorbe l’énergie mais en restitue une partie, la butée hydraulique absorbe et dissipe cette énergie.

Cousin du 3008, le C5 Aircross en hérite aussi des limitations. Pas de transmission intégrale au menu, mais le système Grip Control qui favorise la motricité et le maintien de vitesse en descente Hill Descent Control, fonctionnant lui aussi avec l’ESP. Autant dans la personnalité du 3008 peut faire l’impasse sur une transmission intégrale, autant le dessin musclé du C5 Aircross en réclame une. Il faudra attendre la version hybride rechargeable programmée pour 2019.

Nouveauté oblige, le C5 Aircross embarque une flopée d’aide à la conduite comme le régulateur de vitesse adaptatif, la reconnaissance des panneaux de vitesse, le capteur d’angle mort, l’alerte de franchissement de ligne et le freinage d’urgence automatique.

Côté motorisations, Citroën n’a pour l’instant communiqué que sur les motorisations destinées au marché chinois. Dans l’Empire du Milieu, le C5 Aircross sera offert avec le moteur essence 1,6 litre THP disponible en deux puissances de 165 ch et 200 ch. Les deux moteurs sont associés à la boîte automatique à six rapports EAT6. Mentionnée plus haut, la version hybride rechargeable reprendra le 1,6 litre de 200 ch auquel le constructeur ajoutera deux moteurs électriques. La puissance combinée atteindra 300 ch et les batteries assureront une autonomie de 60 km en mode électrique.

Dévoilé à Shanghai, la Chine aura également la primeur du C5 Aircross au second semestre alors que l" Europe devra attendre fin 2018. Au moins, Citroën est clair sur ses priorités.

Source : Citroën

Source photo : Citroën

Pour résumer

Citroën a dévoilé les premières photos officielles de son très attendu C5 Aircross que le constructeur présentera au grand public en première mondiale au salon de Shanghai.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos