par Joest Jonathan Ouaknine

Shanghai 2015 : Byd S3

En 2014, le S3.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

En 2014, Byd n'a vendu que 437 725 voitures en Chine (soit une contraction de 13%.) Néanmoins, le constructeur est confiant, car il possède un plan de reconquête : du SUV, du SUV et du SUV ! Première étape, le S3.

Cela faisait longtemps que Byd rêvait d'un SUV compact (4,6m de long.) La relative embellie des ventes en 2012-2013 lui a permit de dégager un budget. Comme son nom l'indique, le F3 dérive de la berline F3 Si Rui.

De face, il s'offre une calandre inspirée de son grand frère, le S7, mais avec un gros bouclier en plastique noir, en forme de "X". Comme ça, on le voit venir ! Le profil et l'arrière rappellent les productions coréennes. Au moins, il a plus de caractère que le Huansu S6 de son compatriote BAIC (alors qu'avec le camouflage, on aurait dit des jumeaux.)

Côté motorisation, il reçoit le 1,5 TiD 154ch avec transmission à double-embrayage. Il faudra attendre le salon de Shanghai pour en savoir plus.

Comme le S7, il aura sa version hybride, le Song. Ce dernier vient d'être annoncé lors du keynote du constructeur. Il sera capable de rouler 70km en mode électrique pur.

Puis, en 2016, il lancera le Yuan (ci-dessous.) Il s'agira de la version hybride de son futur SUV de poche (4,3m de long.) Puis, en 2017, ce sera le Ming. Ce gros SUV (S9 ?) dérive des S6/S7/Tang. Son lancement a été retardé pour laisser passer le Yuan. Le Ming sera équipé du "Dual Mode 3ème génération" avec un moteur thermique et 4 moteurs électriques (un pour chaque roue.) De quoi atteindre les 100km/h en 3,9 secondes. Un chiffre qui correspond à la supercar Han, qui semble hélas avoir été abandonnée...

Crédit photos : Byd

Pour résumer

En 2014, le S3.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.