par La rédaction

SEMA 2012 : Mazda CX-5 puissance trois

Urban, 180 et Dempsey : voici la trilogie interprétée par le constructeur japonais à l'occasion du SEMA Show de Las Vegas.  Entre sportivité au grand air, traitement cosmétique et vocation urbaine ou une unité concoctée pour Patrick Dempsey, qui oublie sa RX-8, Mazda ratisse assez large.Pour attaquer ce petit tour d'horizon, premier coup de projecteur sur la version qui s'affiche en tête de ce billet, le CX-5 180 qui semble clairement destiné aux baroudeurs amateurs d'espaces enneigés ou plus adeptes de l'air iodé. Il reçoit notamment une galerie de toit et hérite d'un traitement esthétique assez particulier rappelant une carte marquant la plage de Point Dume ou le lac Big Bear de Californie. En parallèle il est chaussé en Goodyear Eagle F1 et est équipé en jantes de 20".

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

L'autre exemplaire (ci-dessous) est le CX-5 Urban et son traitement cosmétique laissant découvrir sa livrée de carrosserie d'un noir métallisé profond qui se marie avec force formes géométriques donnant comme un effet en relief. Quant au traitement dévolu à la calandre, les feux e les jantes, c'est un simili gris ici baptisé minerai qui est visible.

Enfin le dernier (ci-dessous) n'est donc autre que le CX-5 Dempsey comme l'acteur et pilote éponyme. Animé par le 2,2 l diesel Skyactiv, il gagne un coffre de toit et un porte-vélo qui en transporte un. Bizarre.

Source : Mazda.

Crédit illustrations : Mazda.

Pour résumer

Urban, 180 et Dempsey : voici la trilogie interprétée par le constructeur japonais à l'occasion du SEMA Show de Las Vegas.  Entre sportivité au grand air, traitement cosmétique et vocation urbaine ou une unité concoctée pour Patrick Dempsey, qui oublie sa RX-8, Mazda ratisse assez large.Pour attaquer ce petit tour d'horizon, premier coup de projecteur sur la version qui s'affiche en tête de ce billet, le CX-5 180 qui semble clairement destiné aux baroudeurs amateurs d'espaces enneigés ou plus adeptes de l'air iodé. Il reçoit notamment une galerie de toit et hérite d'un traitement esthétique assez particulier rappelant une carte marquant la plage de Point Dume ou le lac Big Bear de Californie. En parallèle il est chaussé en Goodyear Eagle F1 et est équipé en jantes de 20".

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.