par La rédaction

Samsung Electronics rachèterait Magneti Marelli d’ici la fin de l’année

Selon des rumeurs émanant de la presse italienne et coréenne, Samsung Electronics et Fiat Chrysler Automobiles serait tombé d’accord sur un prix et permettre ainsi au géant coréen de s’offrir l’équipementier italien d’ici la fin de l’année.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Les dernières informations en provenance de Corée à la mi-octobre 2016 évoquaient des négociations suspendues suite au scandale des Samsung Galaxy Note 7 pyromanes. À cette époque, les deux parties étaient encore au début des négociations puisque selon des sources proches du dossier, les discussions sur la structure de l’accord et sur la valorisation de Magnetti-Marelli n’avaient pas encore commencé.

L’arrestation de l’héritier à la tête de Samsung, Lee Jae-yong, dans la nuit du 16 février 2017 puis sa mise en examen pour corruption et détournement de fonds avait semblé porter un nouveau coup dur aux négociations. Il n’en est rien puisque Lee Jae-yong avait pris la décision de racheter Magneti Marelli avant même le début du scandale présidentiel qui a mené à son arrestation. Si Lee Jae -yong n’a pas pu quitter la Corée du Sud pour mener les négociations, c’est l’un des trois co-PDGs qui assurent l’intérim, Kwon Oh-hyun, qui en a désormais la charge. Le changement de tête n’a pas inquiété FCA dans la mesure où Lee Jae-yong a construit une relation de confiance dans le cadre de sa position de directeur indépendant du conseil d’administration d’Exor, le holding de la famille Agnelli, auquel siège également Sergio Marchionne.

La principale principale pierre d’achoppement aurait été le prix de la transaction. L’écart entre les deux protagonistes aurait été tellement large que les deux parties auraient suspendu les négociations. Selon des sources proches du dossier, Samsung Electronics était prêt à offrir 820 millions d’euros alors que FCA en voulait presque le triple à 2,5 milliards d’euros.

Avec le rachat de Magnetti Marelli, Samsung gagnerait un accès à l’expérience de l’équipementier dans les systèmes de navigation et télématiques et chercherait à créer des synergies avec Harman que le géant coréen a racheté en novembre dernier pour 8 milliards de dollars (7,4 milliards d’euros), sa plus grosse acquisition jamais réalisée.

La vente de Magnetti Marelli permettrait d’approcher du but fixé par Sergio Marchionne qui est de passé d’un FCA criblé de dettes à un « matelas » d’au moins 4 milliards d’euros.

Source: Milano Finanza, Business Korea, Financial Times

Source photo : Magnetti Marelli

Pour résumer

Selon des rumeurs émanant de la presse italienne et coréenne, Samsung Electronics et Fiat Chrysler Automobiles serait tombé d’accord sur un prix et permettre ainsi au géant coréen de s’offrir l’équipementier italien d’ici la fin de l’année.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.