par Joest Jonathan Ouaknine

Salon de Pékin: Haima Charming Prince

A Pékin, la mode "cross". Et ce n'est pas une erreur de traduction, il s'appelle réellement "prince charmant".

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

A Pékin, Haima (l'une des marques "pures" de FAW) présentait ce concept de crossover de poche. De quoi voguer sur la mode "cross". Et ce n'est pas une erreur de traduction, il s'appelle réellement "prince charmant".

Le dernier modèle d'Haima, la H2, portait également le nom de "Cupidon".

Sachant cela, on peut en déduire qu'a priori le constructeurs vise deux catégories de personne.

1) Les femmes qui se sentent très seules:

2) Les über-gays:

Trêve de plaisanterie, le Charming Prince est basé sur la micro-citadine M1.

Elle en reprend donc la 1,0l 64ch et c'est une traction avant.

La Charming Prince est un véhicule très "réaliste", industrialisable en l'état. Haima annonce même un prix de vente compris entre 3 500€ et 5 500€.

Le soucis étant que les poches du constructeur sont vides. Faute de moyens, les projets presque achevés s'empilent. D'ailleurs, cela fait 2 ans que la M1 doit être "bientôt produite".

A lire également:

La Haima M1 dans les starting-blocks

Salon de Shanghai: Haima Me

Pour résumer

A Pékin, la mode "cross". Et ce n'est pas une erreur de traduction, il s'appelle réellement "prince charmant".

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.