par Joest Jonathan Ouaknine

Salon de Pékin: BAIC C71

En février dernier, Mercedes. Pour le salon de Pékin, le constructeur Chinois présentera une 9-5 avec un nouvel avant. Elle portera le nom de C71.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

En février dernier, Saab produisait sa dernière 9-5 ancienne génération. L'outillage fut ensuite expédié comme prévu en Chine, chez BAIC. Ce dernier est le partenaire de Hyundai et Mercedes. Pour le salon de Pékin, le constructeur Chinois présentera une 9-5 avec un nouvel avant. Elle portera le nom de C71.

BAIC comptait faire de Saab, ce que SAIC a fait avec Rover. Racheter un constructeur en difficulté, cela signifie des dettes à rembourser, des partenaires sociaux avec qui il faut négocier et des actifs pas forcément utile que vous êtes obligés de reprendre. A contrario, si vous attendez que le constructeur fasse faillite, vous n'avez rien à rembourser, vous pouvez faire votre tri parmi les ruines proposées par le liquidateur et tout déménager en Chine.

BAIC avait même déjà prévu de vendre ses ex-Saab Chinoise sous la marque "Sabu" (ce qui est phonétiquement proche et permet de zapper les droits d'utilisation de la marque.)

La reprise de Saab par Spyker complique ses plans. BAIC a bel et bien l'outillage de la 9-5. Mais il n'est plus question d'embaucher à vil prix une poignée d'ex-ingénieurs de Saab pour qu'ils fasse démarrer la chaine. S'il veut produire sa C71, il faudrait mettre la main au portefeuille, car rien ne sera gratuit! BAIC a d'autant plus de besoins en ingénierie, qu'il n'a aucune expérience dans les berlines. Payer au prix fort, ce n'est pas le genre de la maison. Même si Pékin le presse de lancer une vraie marque "pure".

Il songerait à se rapprocher des Hollandais et prendre une part dans Saab. Il pourrait se contenter d'assembler des 9-3 et 9-5 expédiées en kits de Suède. Voir de monter une joint-venture classique, pour que Saab mettent la main à la pâte pour industrialiser cet ex-9-5 "made in China".

Quoi qu'il en soit, le devenir de la C71 est très flou.

L'image du dessus fut prise devant le musée de BAIC. Peu après, un paparazzo a surpris cette C71 bâchée sortant du musée, direction le salon de Pékin.

A lire également:

Saab 9-5: ce n'est qu'un au revoir

Pour résumer

En février dernier, Mercedes. Pour le salon de Pékin, le constructeur Chinois présentera une 9-5 avec un nouvel avant. Elle portera le nom de C71.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.