par Joest Jonathan Ouaknine

Salon de Guangzhou: Fiat arrive en force

A l'hiver 2008, Nanjing-Fiat faisait naufrage. Après cela, le constructeur Italien a connu beaucoup de difficultés en Chine. Faute de voitures à vendre, les concessionnaires le lâchèrent. Fiat se retrouva avec un dernier carré de fidèles, chargé de vendre des Brava et des Grande Punto. Néanmoins, depuis un an, la situation s'améliore. Au salon de Guangzhou, il va passer la deux!

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

A l'hiver 2008, Nanjing-Fiat faisait naufrage. Après cela, le constructeur Italien a connu beaucoup de difficultés en Chine. Faute de voitures à vendre, les concessionnaires le lâchèrent. Fiat se retrouva avec un dernier carré de fidèles, chargé de vendre des Brava et des Grande Punto. Néanmoins, depuis un an, la situation s'améliore. Au salon de Guangzhou, il va passer la deux!

La première grande actu de Fiat China, c'était l'arrivée de la 500, à l'automne. Il s'agit du modèle US, fabriqué au Mexique.

A Guangzhou, Fiat dévoilera officiellement le Freemont.

Mais en secret, il prépare une surprise: le retour d'Alfa Romeo. A la belle époque de Nanjing-Fiat, une poignée de 156 avait débarquée sur le sol Chinois.

La MiTo et la Giulietta feront leurs débuts Chinois à Guangzhou, avec une commercialisation dans la foulée. La 4C devrait également être présente sur le stand.

Crédit photos: Fiat China

A lire également:

La Fiat 500 bientôt vendue en Chine?

Pour résumer

A l'hiver 2008, Nanjing-Fiat faisait naufrage. Après cela, le constructeur Italien a connu beaucoup de difficultés en Chine. Faute de voitures à vendre, les concessionnaires le lâchèrent. Fiat se retrouva avec un dernier carré de fidèles, chargé de vendre des Brava et des Grande Punto. Néanmoins, depuis un an, la situation s'améliore. Au salon de Guangzhou, il va passer la deux!

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.