par La rédaction

Salon de Genève 2011 Live : Maserati GranCabrio Sport

Ultime version du cabriolet Maserati, la GranCabrio Sport se dévoile dans son illustre livrée Rosso Trionfale à Genève. La beauté demeure intacte et méchamment sexy, terriblement agressive et résolument belle tout simplement. A contrario ce ne sont peut-être pas les 450 ch et 810 Nm du V8 4.7 l qui pourront compenser une (jolie) carcasse toujours aussi lourde avec ses 2 tonnes sur la balance. A la rigueur, peu importe. Telle merveille de cabriolet quatre places se laisserait volontiers conduire entre les menus changements mécaniques et améliorations esthétiques.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Ultime version du cabriolet Maserati, la GranCabrio Sport se dévoile dans son illustre livrée Rosso Trionfale à Genève. La beauté demeure intacte et méchamment sexy, terriblement agressive et résolument belle tout simplement. A contrario ce ne sont peut-être pas les 450 ch et 810 Nm du V8 4.7 l qui pourront compenser une (jolie) carcasse toujours aussi lourde avec ses 2 tonnes sur la balance. A la rigueur, peu importe. Telle merveille de cabriolet quatre places se laisserait volontiers conduire entre les menus changements mécaniques et améliorations esthétiques.

Sur ce, place aux images depuis la Suisse. Miam. Une réelle splendeur. Non ?  Oui, je prends avec sellerie Blanc Pregiato.

Combien ? Pfff, pas de cela entre nous. Enfin Maserati n'a pas encore dévoilé le tarif. Et cassé quelques fantasmes qui vont avec...

A lire également. Salon de Genève 2011 : Maserati GranCabrio Sport.

Source : Maserati.

Pour résumer

Ultime version du cabriolet Maserati, la GranCabrio Sport se dévoile dans son illustre livrée Rosso Trionfale à Genève. La beauté demeure intacte et méchamment sexy, terriblement agressive et résolument belle tout simplement. A contrario ce ne sont peut-être pas les 450 ch et 810 Nm du V8 4.7 l qui pourront compenser une (jolie) carcasse toujours aussi lourde avec ses 2 tonnes sur la balance. A la rigueur, peu importe. Telle merveille de cabriolet quatre places se laisserait volontiers conduire entre les menus changements mécaniques et améliorations esthétiques.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.