par Gautier Bottet

Le salon de Francfort boudé par les constructeurs

Dès la rentrée se tiendra le salon de Francfort. Et la liste des exposants publiée par les organisateurs montre une véritable désertion de l'événement par les constructeurs. Un véritable camouflet pour l'industrie automobile allemande.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Le dernier salon de Paris avait laissé un goût amer en raison de l'absence de nombreux constructeurs. Mais que dire alors du prochain salon de Francfort. Car il sera ici plus rapide de dresser la liste des constructeurs présents que celle des absents.

On compte ainsi tous les grands constructeurs allemands : BMW (+ Mini), Daimler (Mercedes + Smart), Opel (seul représentant du groupe PSA), Volkswagen (+ Audi, Porsche, Seat, Skoda). Plus Ford quasiment apparenté à un constructeur allemand. Et après ? Hyundai, Honda, Volvo uniquement via Polestar, très étrangement (vu ses difficultés financières) JLR, et la présence plutôt surprise de Renault. Mais le constructeur français se contente d'un petit stand en extérieur, dans la zone à l'ouest de la grande tour centrale, sans doute pour quand même montrer son nouveau Captur. C'est tout pour les grands groupes : exit les marques françaises de PSA, Nissan, Mitsubishi, Mazda, Toyota, Lexus, Subaru, Suzuki, Kia, l'ensemble de FCA...

Les amateurs de modèles de luxe n'auront pas grand chose à se mettre sous la dent. BMW n'apporte pas Rolls-Royce. Chez Volkswagen on ne verra ni Bugatti, ni Bentley, mais Lamborghini est quand même présent. Au contraire de ses rivaux Ferrari et Aston Martin qui s'économisent des stands qui débutent à 166€ du mètre-carré... Citons quand même la présence de Artega, Brabus / Startech, McLaren, Trasco, de la start-up Evum Motors et de eKäfer qui transforme des Cox originales à l'électricité.

Les deux marques chinoises ne devraient pas suffire à relancer l'intérêt des visiteurs. Wey (groupe Greatwall) est en effet à nouveau présent, pour la seconde édition, et le groupe FAW est également signalé sur la liste des exposants. Mais on ignore avec quelle marque : Hongqi, Bestune ?

L'avis de Leblogauto.com

Coup dur pour le salon de Francfort, déserté comme jamais un salon ne l'avait été depuis la crise financière de 2009. A tel point que les lieux de l'exposition semblent à présent bien inadaptés. Le gigantisme qui permettait de présenter les gammes de tous les constructeurs laisse à présent voir des lieux à moitié vides, avec toujours autant de déplacement à prévoir d'un bout à l'autre d'un salon qui reste toujours aussi étendu.

Pour résumer

Dès la rentrée se tiendra le salon de Francfort. Et la liste des exposants publiée par les organisateurs montre une véritable désertion de l'événement par les constructeurs. Un véritable camouflet pour l'industrie automobile allemande.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.