par La rédaction

Saab : stop ou encore ?

La question de ce titre fait en réalité référence à l'actualité très chaude puisque le régime de la restructuration judiciaire. La réponse devrait être apportée dans les prochaines heures, ou demain dans un délai maximal, une fois que la juridiction compétente (le tribunal de Vänersborg) aura alors rendu sa décision officielle. Donc retour au postulat premier : stop ou encore ?

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

La question de ce titre fait en réalité référence à l'actualité très chaude puisque le constructeur suédois a déposé hier une demande de prolongation de son placement sous le régime de la restructuration judiciaire. La réponse devrait être apportée dans les prochaines heures, ou demain dans un délai maximal, une fois que la juridiction compétente (le tribunal de Vänersborg) aura alors rendu sa décision officielle. Donc retour au postulat premier : stop ou encore ?

20 février-20 mai. La période de restructuration judiciaire soumise au constructeur suédois Saab vient de prendre fin. Sauf énorme revirement de situation en ce jour d'expiration du délai, le tribunal suédois devrait logiquement accorder une prolongation avoisinant les trois mois.

Ce évidemment afin que Saab poursuive sa restrucuration et puisse alors par l'intermédiaire de GM notamment officiellement sortir du giron de la maison mère américaine. Sur ce dernier point justement, on sait qu'il ne reste donc que trois candidats potentiels en lice (dont le retour du départ du début de la fin de la rumeur Geely...). "Nous pensons logiquement, et souhaitons, obtenir le feu vert de la part du tribunal", a commenté un porte-parole du groupe de Trollhättan estimant qu'il s'agissait "d'un point de passage obligé dans une restructuration définitive".

Même si ce porte-parole s'est refusé à préciser l'identité des repreneurs en course, le trio devrait se composer de Fiat, Geely et General Motors si le constructeur américain revoyait totalement sa position initiale (en plus Saab est endetté envers GM et ce à hauteur d'environ 9 milliards d'euros). Voici sûrement le podium dans le désordre. A qui la médaille d'or ?

A lire également. Saab : les repreneurs ne sont plus que trois, Geely nie un intérêt pour Saab, Fiat lorgne sur GM Europe et GM reverrait sa stratégie concernant Saab.

Source : Reuters.

Pour résumer

La question de ce titre fait en réalité référence à l'actualité très chaude puisque le régime de la restructuration judiciaire. La réponse devrait être apportée dans les prochaines heures, ou demain dans un délai maximal, une fois que la juridiction compétente (le tribunal de Vänersborg) aura alors rendu sa décision officielle. Donc retour au postulat premier : stop ou encore ?

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.