par La rédaction

Saab : l'interminable feuilleton continue

L'imbroglio autour de l'avenir de encore de prétendants ? Deux ? Trois ? Plus ? Moins ?

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

L'imbroglio autour de l'avenir de Saab se poursuit alors qu'un fait officiel est toutefois définitivement acquis : le constructeur suédois et sa maison mère américaine disposent finalement d'un délai supplémentaire afin de procéder à la restructuration du constructeur nordique. Néanmoins c'est encore et toujours le flou le plus complet, entre annonces officieuses de repreneurs hypothétiques, démentis, retour en grâce de certains candidats, vraies/fausses annonces, etc, etc. Alors faîtes vos jeux : aujourd'hui combien reste-t-il encore de prétendants ? Deux ? Trois ? Plus ? Moins ?

Le premier candidat reste finalement celui déjà connu que le groupe Renco entre les mains du milliardaire Ira Rennert. Le deuxième candidat est également déjà dans les tuyaux à savoir le Suédois Koenigsegg. Fiat n'est plus dans le coup ce qui ferait alors deux éventuels acheteurs. Que nenni. La donne a encore évolué.

Désormais aux dernières rumeurs le Chinois BAIC serait finalement venu aux nouvelles alors que son homologue Geely aurait pour sa part définitivement jeté l'éponge. BAIC a-t-il obtenu le feu vert des autorités de Pékin alors que dans un dossier de rachat similaire la firme Tengzhong n'aurait pas toutes les garanties étatiques pour s'offrir Hummer ?

Et, nouveauté, on retrouverait désormais en lice Merbanco, un fonds d'investissements US basé dans le Wyoming dont le nom semble venir d'un peu nulle part... Certitude, GM souhaite se défaire totalement de Saab mais n'aurait pas encore, et de loin, eu une offre répondant à ses attentes financières (ce sans compter la dette abyssale de Saab envers GM, colosse US au pied d'argile qui pourrait peut-être s'asseoir sur des milliards de dollars...). To be continued...

A lire également. Saab : et les trois repreneurs sont, Saab : plus que trois repreneurs et Saab obtient un délai de restructuration supplémentaire.

Source : Automotive News.

Pour résumer

L'imbroglio autour de l'avenir de encore de prétendants ? Deux ? Trois ? Plus ? Moins ?

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.