par La rédaction

Saab : le Chinois Geely en visite

Les tribulations des constructeurs chinois en Scandinavie se poursuivent. Après Saab contre une petite trentaine dans le passé.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Les tribulations des constructeurs chinois en Scandinavie se poursuivent. Après Changan, Dongfeng et Geely hypothétiques repreneurs de Volvo, le dernier nommé s'est déplacé au QG de Saab afin de tâter le terrain. Outre Geely il resterait une dizaine de candidats à l'achat de Saab contre une petite trentaine dans le passé.

Alors que le constructeur suédois dispose finalement jusqu'au 20 mai prochain d'un délai supplémentaire pour accélérer son processus de restructuration, dix candidats continuent de lorger sur Saab.

Le Chinois Geely fait partie du lot (tout en restant à l'affût du côté de chez Volvo) et a récemment envoyé une délégation dans les locaux du constructeur suédois pour discuter. Selon le quotidien suédois Dagens Industri, un fonds d'investissements américain a aussi rencontré les nouveaux dirigeants de Saab. Quid des huit autres repreneurs ? Mystère sauf le retour du come-back de la rumeur Tata.

Une certitude a contrario : Saab a besoin d'un milliard de dollars dans les plus brefs délais avant de pouvoir poursuivre ses opérations. Quant à General Motors, qui vient de détailler hier ses ultimes mesures de restructuration, le dossier Saab n'a fait l'objet d'aucune précision. Bref statut-quo.

A lire également. Saab : nouvelle échéance fixée au mois de mai et GM/Saab : suite du feuilleton.

A voir également. Galerie Saab 9-3X au salon de Genève 2009 Live.

169957169961169964169967169970169973169976169979169982169985

Source : Reuters.

Pour résumer

Les tribulations des constructeurs chinois en Scandinavie se poursuivent. Après Saab contre une petite trentaine dans le passé.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.