par Elisabeth Studer

Saab : dernier espoir de rachat avec Spyker

Dernire ligne droite pour Saab ?

Le PDG de General Motors a indiqu mardi tre en pourparlers avec le hollandais Spyker pour la reprise du constructeur sudois. L'avenir de Saab et de ses salaris ne tient donc qu' un fil.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Dernire ligne droite pour Saab ?

Le PDG de General Motors a indiqu mardi tre en pourparlers avec le hollandais Spyker pour la reprise du constructeur sudois. L'avenir de Saab et de ses salaris ne tient donc qu' un fil.

Le nouveau patron de General Motors Ed Whitacre a dclar mardi que le constructeur hollandais de voitures de sport Spyker NV  tait dsormais le seul candidat la reprise de sa filiale sudoise.
Ed Whitacre a jug "possible" de conclure un accord d'ici la fin du mois, prcisant que si tel n'tait pas le cas, GM se verrait contraint de fermer purement et simplement Saab.

Le secrtaire d'Etat l'Industrie sudois Jran Hgglund se veut quant lui plus "large", laissant la porte ouverte d'autres candidats potentiels.

"Nous, la Banque europenne d'investissement (BEI) et le gouvernement sudois, avons une piste principale que nous avons commenc analyser, mais nous regardons aussi d'une manire plus large vers quelques autres parties intresses", a-t-il ainsi prcis.

Le gouvernement sudois a galement affirm tudier actuellement la possibilit d'octroyer des prts garantis par l'Etat un ventuel acheteur, le constructeur employant au total 4,500 personnes. Rappelons que Saab a demand un prt de 400 millions d'euros la Banque europenne d'investissement (BEI) et souhaite le faire garantir par Stockholm

Fin novembre, le gouvernement sudois avait d'ores et dj affirm qu'un prt d'urgence de l'Etat restait envisageable, condition toutefois de trouver un repreneur.

Pour rappel, la firme chinoise Beijing Automotive Industry Holdings (BAIC) a annonc lundi pour sa part avoir accept d'acqurir certains actifs de Saab comme les brevets pour la fabrication des berlines Saab 9-3 et 9-5. Le quotidien financier sudois Dagens Industri a valu ces actifs 1,4 milliard de couronnes (134 millions d'euros). Une somme qui devrait permettre selon le journal, de financer Saab jusqu'en mars 2010.

Sources : Associated Press, Reuters, Les Echos, Nouvel Obs

Pour résumer

Dernire ligne droite pour Saab ?

Le PDG de General Motors a indiqu mardi tre en pourparlers avec le hollandais Spyker pour la reprise du constructeur sudois. L'avenir de Saab et de ses salaris ne tient donc qu' un fil.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.