par Frederic Papkoff

Russie, Ford remplace Fiat chez Sollers

Les négociations entre Ford, avec lequel il vient justement de signer un nouvel accord...

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Les négociations entre Fiat et Sollers pour l'établissement d'une société commune en Russie ont finalement échoué. Sollers se consolera très rapidement dans les bras de Ford, avec lequel il vient justement de signer un nouvel accord...

En début de journée, Fiat annonçait avoir mis un terme à ses négociations avec Sollers. L'accord préliminaire, signé il y a un an, prévoyait l'établissement d'une société commune, avec pour objectif de produire jusqu'à un demi million de véhicules en 2016...

Quelques heures plus tard, Ford annonçait la signature d'un accord avec le même Sollers, pour établir une co-entreprise... Voici donc l'explication à l'échec de l'opération côté Fiat. Le constructeur américain compte donc s'unir à Sollers pour produire et distribuer les véhicules Ford en Russie. Concrètement, le financement n'est pas détaillé. Mais tant l'usine Ford de Vsevolozhsk dans la banlieue de St-Petersbourg que l'usine Sollers de Naberezhnye Chelny (ex usine de la petite Oka, au Tatarstan) seront intégrées à la co-entreprise. Laquelle sera détenue à 50% par chacun des deux partenaires.

Les objectifs de production ne sont pas non plus chiffrés, mais Ford espère via cette opération améliorer le contenu local de ses modèles, en produisant sur place également les moteurs et les pièces de carrosserie. Dans ce cadre, Ford et Sollers ont déposé un dossier auprès du gouvernement pour profiter des nouvelles réglementations s'appliquant à l'industrie automobile. L'activité de Ford Sollers compte débuter son activité à la fin de l'année.

Du côté de Fiat, on explique l'arrêt des discussions par les difficultés pour trouver un accord sur les volumes et le financement. Mais on se refuse à parler d'échec. Le constructeur italien compte s'implanter seul sur place, et ne semble pas perdre de vue son objectif de 500.000 exemplaires en 2016. En attendant, les Fiat Palio, Albea et Doblo continueront à être assemblées par Sollers dans son usine. Jusqu'à quand, puisque le site sera prochainement détenue pour moitié par Ford.

Pour résumer

Les négociations entre Ford, avec lequel il vient justement de signer un nouvel accord...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.