par Patrick Garcia

Rover pas mort ?

L'administrateur judiciaire en charge du dossier Rover vient de faire savoir que 3 candidats taient retenus pour une ventuelle reprise du constructeur britannique. Plus ou moins xcut par le constructeur chinois SAIC, MG/Rover a depuis ferm ses portes abandonnant tout espoir de reprise. Pourtant ds les grilles de l'usine de LongBridge fermes, une multitude de repreneurs se faisaient jour comme autant de charognards avides d'outils de production bas prix. Cet engouement allait grandissant comme si subitement on dcouvrait un avenir la marque anglaise. De tous ces entrepreneurs plus ou moins srieux, l'administrateur PricewaterhouseCoopers ne gardait que 3 options juges srieuses.
- Un constructeur Chinois, Nanjing Automotive
- David James, homme d'affaire britannique
- et surtout, comble du comble pour des anglais habituellement adeptes du non-sens vocation humoristique, le chinois SAIC !!
Ceux l mmes qui creusrent le trou du cercueil de MG/Rover en tergiversant longuement dans des ngociations sans fins reviennent la charge en association avec Martin Leach, parti de Ford puis vir du poste de patron de Maserati, et Edward Sabisky, un ancien de GM. Le projet prvoit une reprise des tudes de nouveaux modles, leur distribution et "au moins une certaine production d'automobiles au Royaume uni Longbridge".
Dcidement, l'humour chinois est terrible.... pleurer!

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

L'administrateur judiciaire en charge du dossier Rover vient de faire savoir que 3 candidats taient retenus pour une ventuelle reprise du constructeur britannique. Plus ou moins xcut par le constructeur chinois SAIC, MG/Rover a depuis ferm ses portes abandonnant tout espoir de reprise. Pourtant ds les grilles de l'usine de LongBridge fermes, une multitude de repreneurs se faisaient jour comme autant de charognards avides d'outils de production bas prix. Cet engouement allait grandissant comme si subitement on dcouvrait un avenir la marque anglaise. De tous ces entrepreneurs plus ou moins srieux, l'administrateur PricewaterhouseCoopers ne gardait que 3 options juges srieuses.
- Un constructeur Chinois, Nanjing Automotive
- David James, homme d'affaire britannique
- et surtout, comble du comble pour des anglais habituellement adeptes du non-sens vocation humoristique, le chinois SAIC !!
Ceux l mmes qui creusrent le trou du cercueil de MG/Rover en tergiversant longuement dans des ngociations sans fins reviennent la charge en association avec Martin Leach, parti de Ford puis vir du poste de patron de Maserati, et Edward Sabisky, un ancien de GM. Le projet prvoit une reprise des tudes de nouveaux modles, leur distribution et "au moins une certaine production d'automobiles au Royaume uni Longbridge".
Dcidement, l'humour chinois est terrible.... pleurer!

Pour résumer

L'administrateur judiciaire en charge du dossier Rover vient de faire savoir que 3 candidats taient retenus pour une ventuelle reprise du constructeur britannique. Plus ou moins xcut par le constructeur chinois SAIC, MG/Rover a depuis ferm ses portes abandonnant tout espoir de reprise. Pourtant ds les grilles de l'usine de LongBridge fermes, une multitude de repreneurs se faisaient jour comme autant de charognards avides d'outils de production bas prix. Cet engouement allait grandissant comme si subitement on dcouvrait un avenir la marque anglaise. De tous ces entrepreneurs plus ou moins srieux, l'administrateur PricewaterhouseCoopers ne gardait que 3 options juges srieuses.
- Un constructeur Chinois, Nanjing Automotive
- David James, homme d'affaire britannique
- et surtout, comble du comble pour des anglais habituellement adeptes du non-sens vocation humoristique, le chinois SAIC !!
Ceux l mmes qui creusrent le trou du cercueil de MG/Rover en tergiversant longuement dans des ngociations sans fins reviennent la charge en association avec Martin Leach, parti de Ford puis vir du poste de patron de Maserati, et Edward Sabisky, un ancien de GM. Le projet prvoit une reprise des tudes de nouveaux modles, leur distribution et "au moins une certaine production d'automobiles au Royaume uni Longbridge".
Dcidement, l'humour chinois est terrible.... pleurer!

Patrick Garcia
Rédacteur
Patrick Garcia

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.