par Joest Jonathan Ouaknine

Roewe 350 "2012"

la Roewe 350 s'offre déjà un lifting. Pas de révolutions, juste de quoi la rendre plus désirable.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Un an et demi après son lancement, la Roewe 350 s'offre déjà un lifting. Pas de révolutions, juste de quoi la rendre plus désirable.

Esthétiquement, il faut une bonne vue pour remarquer que la calandre possède désormais deux barres (contre une auparavant) et que le bouclier a été remodelé.

Sous le capot, le 1,5l à distribution variable passe de 105ch à 109ch. Il voit également sa consommation baisser de 4% et ses émissions de CO2 de 9%.

Ce moteur sera utilisée par les futures MG3 et MG5 vendues (et assemblées?) en Grande-Bretagne. Or, l'un des gros reproches de la MG6, c'était les 188g de CO2 du 1,8l turbo. D'où la nécessité de dépolluer le 1,5l avant de l'expédier...

Le principal, c'est que la dotation de série est plus généreuse, sans que le tarif ne bouge. Ainsi, les prix s'échelonnent toujours de 89 700 yuans (10 200€) à 124 700 yuans (14 200€.) Cette dernière propose de série le toit ouvrant, la sellerie cuir, la surveillance de pression des pneus, le climate-control, le GPS, l'interface multimédia sous Android avec accès à Youku (le YouTube Chinois) et QQ Music, le bluetooth et l'assistance à domicile en cas de panne.

Roewe rappelle également que la 350 a décroché 5 étoiles au crash-test C-NCAP.

Texte et photos:

Roewe

A lire également:

5 étoiles pour la Roewe 350

La MG350 débarque au Chili

Spyshots: Roewe 350 reliftée

Pour résumer

la Roewe 350 s'offre déjà un lifting. Pas de révolutions, juste de quoi la rendre plus désirable.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.